«C'est comme si un hôpital entier s'était échoué sur notre plage» : l'incroyable pollution qui touche une plage pakistanaise

Ce désastre environnemental est visible sur 4 des 5 kilomètres de la côte. [TWITTER]

Clifton Beach, l'une des plages les plus populaires de Karachi (Pakistan), doit faire face depuis plusieurs jours à une accumulation de seringues, flacons et autres déchets médicaux qui obligent les promeneurs à faire preuve d'une prudence extrême.

Ce désastre environnemental est visible sur 4 des 5 kilomètres de la côte. «C'est comme si un hôpital entier s'était échoué sur notre plage», a commenté une femme à la BBC.

Plus alarmante encore, une autre raconte avoir compté une cinquantaine de seringues en l'espace de dix minutes et demande aux autorités d'interdire l'accès à la plage, et de mettre en place des opérations de dépollution du sable.

L'apparition de ces déchets remontent à plusieurs jours déjà et seraient la conséquence de fortes pluies ayant entraîné un important refoulement des égoûts où s'accumulent chaque jour plus de 3.000 tonnes d'ordures jetées.

Considéré comme une véritable poubelle à ciel ouvert, Karachi, principal port du Pakistan, est victime d'une gestion des déchets désastreuse depuis de longues années déjà, fléau que la municipalité peine à endiguer. Le brûlage des ordures contenant du plastique est ainsi une pratique courante dans certains quartiers.

À suivre aussi

International Pakistan : au moins 71 morts dans un incendie à bord d'un train de passagers
Santé Pakistan : 900 enfants testés positifs au VIH dans une petite ville
Un concierge refusait de payer l'électricien
Insolite Pakistan : il jette un lion sur un électricien qui demandait sa paie

Ailleurs sur le web

Derniers articles