Pour lutter contre les rats, New York teste un nouveau piège à base d'alcool

Le président de Rat Trap Inc., Anthony Giaquinto (à gauche) et le président de Brooklyn, Eric Adams (au centre), ont présenté le nouveau dispositif Ekomille.[Angela Weiss/AFP]

On les croise dans les couloirs du métro ou près des ordures : les rats sont un problème récurrent à New York. Pour lutter contre ces nuisibles, la ville a mis au point un tout nouveau piège à base d'alcool.

Le principe de Ekomille, l'engin présenté jeudi 5 septembre par la municipalité, consiste à faire grimper le rat dans un récipient d'environ 60 cm de haut, grâce à un appât.

Un capteur déclenche alors un levier qui le précipite sur un plateau pouvant contenir 80 carcasses de rongeurs, baignant dans un liquide alcoolisé, où il se retrouve prisonnier.

«Ça les met K.O. et ils finissent par se noyer», a expliqué aux journalistes Anthony Giaquinto, président de la société Rat Trap Inc., qui importe les engins d'Italie.

107 rats tués en un mois de test

Quelque 107 rats ont ainsi été tués durant un mois de tests menés aux abords de la mairie de Brooklyn. Le procédé est «humain et écologique», s'est félicité Eric Adams.

Le président de cet arrondissement new-yorkais a annoncé que la technique serait utilisée dans plusieurs quartiers particulièrement infestés de son district.

En 2017 déjà, le maire de New York, Bill de Blasio, avait présenté un plan anti-rats de grande ampleur, doté de 32 millions de dollars. Dans la première métropole américaine, la population de ces rongeurs a été estimée à deux millions d'individus en 2014.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles