Les vegans auraient plus de risques d'avoir un AVC

Une étude révèle que les personnes qui suivent un régime végétarien ou végétalien augmentent leurs risques de faire des AVC. Une étude révèle que les personnes qui suivent un régime végétarien ou végétalien augmentent leurs risques de faire des AVC. [Philippe HUGUEN / AFP]

Selon une étude anglaise, les végétaliens ont 20% de risques supplémentaires de faire des accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Publiée dans le British Medical Journal, l'étude révèle en revanche que leur risque de développer une maladie cardiaque a tendance à être plus bas.

Des chercheurs de l'Université d'Oxford ont étudé, sur une période de 18 ans, les dossiers de 48.000 sujets. Ces personnes n'avaient aucun antécédent d'AVC ou de maladie cardiaque. 

Parmi eux se trouvaient des pescatariens (7506 personnes), des végétariens et végétaliens (16 254 personnes) et des omnivores (24 428 personnes). Pour que les résultats de l'étude ne soit pas biaisés, leur condition physique, leur activité physique et leur éventuel tabagisme ont été pris en compte.

UN MANQUE DE VITAMINE B12 EN CAUSE ?

Les risques de développer une maladie cardiaque ont baissé de 22% et 13% chez les sujets qui ont des régimes à base de végétaux ou qui sont pescatariens. Les AVC étaient en revanche de 20% plus élevés chez ces types de régimes par rapport aux carnivores.

Un manque de vitamine B12 serait la cause d'un résultat mais d'autres études doivent être menées pour confirmer cette théorie. La vitamine B12 est présente naturellement dans la viande, le poisson, les fromages ou les oeufs. Avant même cette étude, il était recommandé pour les personnes adoptant un régime végétalien de se supplémenter en B12.

Le problème de cette étude, en revanche, est de mettre dans le même panier végétariens et végétaliens. Or, les végétariens mangent des oeufs, du fromage et du lait, qui contiennent du B12, et ne développent donc pas de carences 

Environ 3% de végétariens en France

5 % de la population mondiale, soit pas moins de 375 millions de personnes, serait végétarienne ou végan.

Les raisons de ce régime sont variées selon les régions du globe. Certains ne mangent pas de produits de l'élevage pour des raisons religieuses, d'autres auraient eu une prise de conscience écologique. D'autres encore n'ont pas suffisamment d'argent pour s'acheter de la viande.

En 2016, un sondage OpinionWay révélait que les végétariens représentaient 3% de la population française.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles