Des ratons laveurs ivres sèment le trouble à Ottawa

Tous les ratons laveurs semblaient se trouver dans un état d'ébriété avancé. [© SVEN HOPPE / DPA / AFP]

Une bande d'animaux survoltés ont troublé le quotidien d'habitants d'Ottawa, au Canada. Des chiens sauvages ? Des ours en panique ? Non, des ratons laveurs en parfaite santé mais au comportement inhabituel.

Les bêtes en question étant habituellement nocturnes, c'est avec une grande surprise et une légère frayeur que les riverains ont vu certaines s'aventurer en plein jour hors de leur habitat naturel. Et tous semblaient se trouver dans un état d'ébriété avancé, titubant sur les routes au beau milieu de l'après-midi, selon une information rapportée par CBC News, repérée par Vice.

Une femme témoigne : «Le raton laveur ne pouvait pas bouger. Il traînait les pattes, il vacillait, il avait du mal à se lever. On pouvait voir que quelque chose n'allait pas chez lui.» Une autre raconte avoir appelé la police pour lui signaler qu'un raton laveur «complètement bourré» était «en train de comater sur [sa] terrasse», racontant que la veille son époux avait vu un de ces congénères «trébucher» sur un chemin.

Un précédent aux Etats-Unis

Une situation pour le moins cocasse mais pas si mystérieuse : selon Michael Runtz, professeur de biologie à l'Université Carleton d'Ottawa, ces ratons laveurs, tout comme d'autres mammifères par le passé, ont pu se saouler à force de manger... des fruits pourris. «Ils fermentent sous la chaleur, et ces petits gars deviennent alors un peu pompettes en les consommant», explique-t-il.

Ce n'est pas la première fois que ces petites bêtes, habituées à manger tout et n'importe quoi, même des déchets, sèment la panique dans les rues outre-Atlantique. En novembre dernier, des policiers de Virginie-Occidentale (Etats-Unis) avaient répondu à plusieurs appels de badauds apeurés au sujet de ratons laveurs au comportement erratique, faisant penser à certains qu'ils étaient atteints de la rage. Ils prenaient tout simplement du bon temps, ivres après avoir avalé des pommes fermentées dans le champ d'à côté.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles