Selon Donald Trump, les ampoules basse consommation sont responsables de son teint orange

Le gouvernement Trump a récemment fait supprimer les normes qui devaient accélérer la disparition des ampoules à incandescence à partir de 2020.[SAUL LOEB/AFP]

Voilà qui ne va probablement rien arranger entre Donald Trump et Greta Thunberg. Jeudi, devant des législateurs républicains à Baltimore, le président américain a prononcé un discours contre les ampoules basse consommation, qu'il juge responsables de son teint orange.

Le chef d'Etat est d'abord revenu sur sa récente décision de supprimer les normes qui devaient accélérer la disparition des ampoules à incandescence à partir de 2020. Avant d'exprimer toute son antipathie envers les lampes basse consommation, celles «qu'on nous force à utiliser» d'après lui.

Pour Donald Trump, le problème «n°1» des ampoules à économie d'énergie c'est «la lumière». Fâcheux pour une ampoule. «La lumière n'est pas bonne, a-t-il insisté. J'ai toujours l'air orange. Et vous aussi !»

Le républicain s'est ensuite plaint du prix, plus élevé que celui des ampoules à incandescence, et de la nécessité de traiter les dispositifs basse consommation parmi les «déchets dangereux» lorsqu'ils se brisent.

«Nous vendrons aussi des ampoules à incandescence»

Alors quel avenir aux Etats-Unis pour les ampoules à économie d'énergie ? «Nous allons les vendre, mais nous vendrons aussi des ampoules à incandescence. Les gens en sont très contents.»

Une initiative dont l'impact négatif en matière d'économie d'énergie est à peu près certain. Pour les effets bénéfiques sur le teint du président des Etats-Unis, cela reste à prouver.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles