Greta Thunberg a rencontré Barack Obama à Washington

L'ancien président des Etats-Unis Barack Obama a reçu ce lundi 16 septembre à Washington la jeune égérie de la lutte pour le climat Greta Thunberg, actuellement en visite aux Etats-Unis.

L'organisation de l'ancien locataire de la Maison Blanche, la Obama Foundation - dont la mission est «d'encourager les gens à agir, leur donner les moyens de changer le monde pour le rendre meilleur et les mettre en contact» -, a diffusé mardi une vidéo de leur entrevue.

Dans celle-ci, on peut y voir un Barack Obama enthousiaste et décontracté, en chemise blanche, serrer la main de Greta Thunberg, gilet à capuche bleu foncé sur les épaules, arrivée aux Etats-Unis fin août après avoir traversé l'Atlantique à bord d'un voilier «zéro émission de carbone». «Vous êtes en train de changer le monde donc nous sommes ravis de vous recevoir», lui dit notamment l'ancien président démocrate.

«Personne n'est trop petit pour avoir un impact et changer le monde, alors faites tout ce que vous pouvez. Soyez créatifs», affirme également dans la vidéo la désormais célèbre militante suédoise de 16 ans, initiatrice d'un mouvement mondial de grève scolaire pour le climat, appelé «Fridays for Future».

«Toi et moi, on forme une équipe»

«Toi et moi, on forme une équipe», lui lance à la fin de la rencontre Barack Obama, avant de lui proposer de faire un «fist bumping», un geste décontracté consistant à se saluer en se cognant le poing (appelé «check» en France).

Après l'entrevue, Barack Obama s'est également fendu d'un tweet, dans lequel il salue l'adolescente, «l'une des plus grandes défenseures de notre planète». «Consciente du fait que sa génération sera la plus durement touchée par le changement climatique, elle n'a pas peur de réclamer que des mesures concrètes soient prises», a applaudi l'ancien locataire de la Maison Blanche sur son compte Twitter.

Avant cette rencontre, Greta Thunberg avait participé vendredi dernier à une manifestation de jeunes sur le climat devant la Maison Blanche. La jeune militante contre le réchauffement climatique a ensuite rencontré des sénateurs démocrates ce mardi, auxquels elle a notamment lancé «Je sais que vous essayez, mais ce n'est juste pas assez. Désolé».

Elle s'adressera au Congrès ce mercredi au sujet de la «crise climatique», avant de prendre part à la manifestation géante pour le climat prévue à New York ce vendredi 20 septembre. Ce défilé a pour objectif de faire pression sur les dirigeants internationaux afin de les pousser à prendre davantage de mesures pour la protection de la planète, eux qui participeront le 23 septembre dans la cité new-yorkaise au sommet mondial sur le climat organisé par l'ONU, auquel Greta Thunberg a été invitée. Deux jours avant, le 21 septembre, cette dernière participera au premier sommet mondial de la jeunesse pour le climat de l'ONU, à New York, aux côtés de 500 autres jeunes leaders du monde entier.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles