Une Américaine voit son sang devenir bleu

Du sang bleu, littéralement. [New England Journal of Medecine]

Une femme de 25 ans s'est présentée à l'hôpital, dans l'Etat américain de Rhode Island, après que son sang soit devenu bleu marine.

Elle a expliqué aux médecins avoir pris un anésthésiant pour soulager un mal de dents, et s'être réveillée le lendemain très faible et fatiguée, avant de découvrir que sa peau avait pris une teinte bleutée.

Le Docteur Otis Warren a diagnostiqué une «méthémoglobinémie», une rare affection du sang qui fait que le corps produit une quantité excessive de méthémoglobine, un type d'hémoglobine. En conséquence, le sang peut toujours transporter de l'oxygène, mais ne peut le distribuer de manière efficace dans les tissus du corps.

L'origine du problème serait un agent anesthésiant contenant de la benzocaïne. La femme en aurait consommé une trop grande quantité. 

Elle a finalement pu être soignée grâce à un antidote, le methylene bleu, et a pu retourner chez elle après une nuit d'observation à l'hôpital.

À suivre aussi

Santé Cancer du sein : la coloration des cheveux augmenterait les risques
Le protoxyde d'azote se vend sous forme de cartouches de siphon à chantilly.
Santé publique Protoxyde d'azote : une proposition de loi présentée ce mercredi au Sénat pour protéger les jeunes du gaz hilarant
Parmi les enjeux majeurs des élections de jeudi figure bien évidemment le Brexit, mais aussi le système de santé public, la carrière de Boris Johnson ou encore l'avenir du Labour.
Politique Brexit, santé, avenir de Boris Johnson... Les enjeux des élections au Royaume-Uni

Ailleurs sur le web

Derniers articles