Pays de Galles : un homme condamné à quatre ans de prison pour des messages anti-musulmans sur Instagram

L'homme a été reconnu coupable d'incitation à la haine religieuse et à la haine raciale. [Crown Prosecution Service]

Un trentenaire Britannique a été condamné à quatre ans de prison par la Cardiff Crown Court, au Pays de Galles, pour avoir posté des photos sur Instagram où il exhortait notamment les gens à se lever contre les musulmans.

L'homme a été reconnu coupable d'incitation à la haine religieuse et à la haine raciale.

L'électricien de 38 ans avait posté les photos polémiques sur un compte privé. L'une d'elles affichait la légende : «F*** Allah». Sur une autre, publiée durant le mois d'août de l'année dernière, il avait écrit des commentaires racistes. Le même jour, les clichés avaient été partagés sur un groupe Whatsapp. Certaines légendes faisaient également référence au nazisme.

Lors de son arrestation, le prévenu avait reconnu avoir publié les messages mais avait précisé avoir agi après avoir consommé beaucoup d'alcool. Il avait également ajouté qu'il n'était pas raciste et n'avait aucune intention d'inciter à la haine. 

Les juges ont également reproché à l'homme de 38 ans d'avoir posé à moitié nu, avec une arme.

L'accusé avance que l'arme était factice

Si l'accusé a déclaré au tribunal que l'arme était fausse, il a été impossible pour les procureurs de vérifier ses dires. En effet, l'arme utilisée pour les photos n'a pas été retrouvée et Jay Davison a refusé d'aider les enquêteurs. Il a seulement expliqué que le cliché avait été pris avec une arme factice chez un ami, dont il a refusé de dévoiler l'identité.  

Cette histoire intervient dans un contexte d'inquiétude grandissante des autorités britanniques concernant les suprémacistes blancs. D'après le Bureau de l'Intérieur britannique, plus de la moitié des crimes motivés par la haine, en 2017-2018, était contre des musulmans.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles