Enceinte de 6 mois, elle succombe à un accident cérébral quelques minutes avant de se marier

Enceinte de 6 mois, une future mariée est décédée des suites d'un accident vasculaire cérébral, quelques minutes avant d'atteindre l'autel, au Brésil. Enceinte de 6 mois, une future mariée est décédée des suites d'un accident vasculaire cérébral, quelques minutes avant d'atteindre l'autel, au Brésil.[Capture vidéo MailOnline]

Une future mariée, enceinte de 6 mois, est décédée des suites d'un accident vasculaire cérébral quelques minutes avant d'atteindre l'autel, au Brésil, laissant derrière elle un père célibataire dévasté et une petite fille accouchée en urgence par césarienne.

Infirmière, Jessica Guedes, âgée de 30 ans, semblait en bonne santé quand elle a commencé à se sentir mal alors qu’elle se trouvait dans la limousine en route pour l’église dimanche dernier, à São Paulo.

Au départ, sa famille a pensé qu'elle souffrait d'anxiété à l'approche de la cérémonie, après qu'elle se soit plainte d'étourdissements et de douleurs au cou, rapporte le DailyMail. Les proches ignoraient que la victime souffrait de la prééclampsie (une hypertension artérielle associée à une présence excessive de protéines dans les urines après 20 semaines de grossesse), qui la priverait bientôt de sa jeune vie et de sa maternité.

Les médecins ont déclaré sa mort cérébrale peu de temps après son arrivée à l'hôpital.

La jeune femme avait très mal à la nuque

Son fiancé, le lieutenant de pompier Flavio Gonçalvez, 31 ans, qui attendait déjà à l'autel, a été interloqué par le retard de sa fiancée. Mais quand elle est arrivée, un membre de la famille s’est précipité dans la salle pour demander de l’aide.

Dans une interview avec le magazine brésilien Crescer, l'homme a déclaré : «J'étais inquiet parce que je l'attendais à l'autel et qu'elle mettait un temps fou à entrer. Un de ses cousins est venu et m'a dit qu'elle s'était évanouie. J'ai ouvert la portière de la voiture et elle était allongée mais a repris conscience pour me parler. Je lui ai dit : "Bébé, je suis là".»

«Elle a répondu que tout allait bien, mais qu'elle avait très mal à la nuque. À ce moment-là, je suis redevenu sauveteur, comme je le suis depuis sept ans dans mon service d'incendie. Je l'ai sortie de la limousine, j'ai commencé les premiers secours et demandé l'aide de mes amis pompiers qui étaient là en tant qu'invités».

Jessica a été emmenée dans une maternité située dans le centre de São Paulo. Cependant, en raison de la complexité de son état, elle a été transférée à la maternité privée Pro Matre Paulista.

Selon le rapport médical, la mère a eu un accident vasculaire cérébral, dû à une prééclampsie et à un saignement interne, ce qui a obligé les chirurgiens à retirer l'utérus.

Une césarienne d'urgence pour sauver le bébé

Compte tenu de la gravité du cas, l'équipe médicale a procédé à une césarienne d'urgence pour sauver le bébé de 29 semaines et le décès de la jeune maman, déclarée en mort cérébrale, a été prononcé après l'opération.

Sophia est née avec un poids de 930 grammes et une taille de 34 centimètres et a été placée dans l'unité de soins intensifs néonatals. Elle risque d'être hospitalisée pendant au moins deux mois.

Un membre de la famille de la victime a déclaré : «Jessica suivait des soins prénatals, n'avait pas d'hypertension pendant sa grossesse et était en bonne santé, pratiquait une activité physique et mangeait bien.» Dans un communiqué, l'hôpital a confirmé que Jessica Guedes avait été admise à la maternité dimanche dernier.

Une vidéo des derniers moments de la mariée la montre en train de faire joyeusement signe à la caméra dans sa robe, le jour de son mariage.

«On dirait que je suis dans un film triste»

Le père endeuillé a déclaré : «Jessica était une personne vraiment enjouée qui aimait la vie, un être de lumière éclairé et puissant. J'avais tellement hâte de devenir son mari et de devenir père. Je serai fort et je ne faiblirai pas face à l'adversité. L'amour de ma vie m'a appris à respecter et à bien traiter une femme pour que je puisse apprendre à prendre soin de notre fille», a-t-il ajouté.

«Je n'arrive toujours pas à croire que cela soit arrivé. On dirait que je suis dans un film triste, et vous pleurez, pleurez, pleurez, mais quittez la salle de cinéma sachant que c'était juste un film. Cependant, dans mon cas, le film ne sera jamais terminé et la souffrance perdurera pour toujours», a-t-il ajouté avec émotion.

Après cette tragédie, le nouveau père a découvert que son plan de santé ne couvrait pas les soins de maternité privés. Quelques jours à peine après la création d’une cagnotte en ligne par des amis, des collègues de la police militaire ont aidé à recueillir plus de 22.564 euros nécessaires pour couvrir les dépenses.

La famille a décidé de respecter la demande de Jessica de faire don de ses organes, puis elle a été enterrée hier.

À suivre aussi

Accident Ardennes : elle fait tomber son téléphone portable dans son bain et meurt électrocutée
Accident Nord : un homme meurt au volant d'un corbillard
Drame Reims : l'enfant de 12 ans renversé jeudi dernier par un chauffard est décédé

Ailleurs sur le web

Derniers articles