Mohammed ben Salmane assume la responsabilité du meurtre de Jamal Khashoggi

Le prince héritier a toutefois assuré qu'il n'avait pas eu connaissance du meurtre avant qu'il ne soit commis.[AFP]

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, surnommé "MBS", a dit qu'il assumait la responsabilité du meurtre du journaliste dissident Jamal Khashoggi, mais assuré qu'il n'en avait eu connaissance qu'après les faits, a rapporté jeudi la chaîne de télévision américaine PBS.

L'Arabie saoudite, et en particulier MBS, s'était retrouvée sous le feu des critiques après la mort du journaliste, il y a près d'un an.

Le 2 octobre 2018, Jamal Khashoggi, qui collaborait notamment avec le Washington Post et résidait aux Etats-Unis, a été tué et démembré dans le consulat de son pays à Istanbul par un commando d'agents saoudiens venus de Ryad.

"J'assume l'entière responsabilité parce que cela s'est déroulé sous mon règne", a déclaré le prince à un reporter en décembre 2018, selon des citations reproduites dans un documentaire du programme Frontline de la chaîne PBS qui sera diffusé la semaine prochaine.

Le prince héritier a toutefois assuré qu'il n'avait pas eu connaissance du meurtre avant qu'il ne soit commis.

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles