Un trou noir se cacherait au cœur même du système solaire

L’existence de ce type de trou noir reste théorique, mais ce scénario n’est pas déraisonnable.[©Nasa]

Il est possible que la neuvième planète qui se cacherait aux confins du Système solaire soit en réalité un mini trou noir. C’est en tout cas ce qu’ont avancé deux astrophysiciens américains.

James Unwin et Jakub Scholtz, respectivement de l'Université de l’Illinois et de l'Université Durham, ont en effet observé depuis quelques années un phénomène bien particulier dans la ceinture de Kuiper, une zone du Système solaire en forme d’anneau regroupant des petits corps gelés, qui d’après leurs analyses, semblent dévier de leur route.

Et la perturbation de l’orbite de ces objets serait due à la présence d’un petit trou noir dit «primordial». Les trous noirs primordiaux, microscopiques, auraient été formés lors des premiers instants de l'Univers et, aussi vieux soient-ils, ils pourraient encore exister aujourd’hui.

«La capture d’une planète flottante est l’une des principales explications de l’origine de la Planète Neuf et nous montrons que la probabilité de capturer un trou noir primordial est comparable», ont expliqué les chercheurs qui ont accompagné leur démonstration d’une représentation de ce trou noir potentiel, qui mesurerait neuf centimètres de diamètre. Il pourrait donc tenir dans une seule main.

trou-noir-planete-neuf-etude-espace-science-1024x576_5d935165c1868.jpg

©Capture d’écran J. Scholtz, J. Unnwin

Les scientifiques sont arrivés à ces conclusions grâce à l’expéreince OGLE «Optical Gravitational Lensing Experiment», un projet de l’université de Varsovie permettant d’exploiter l’effet de microlentille gravitationnelle. Une méthode qui aide à étudier des corps célestes émettant très peu de lumière.

Pour l'heure, l’existence de ce type de trou noir reste théorique, mais ce scénario n’est pas déraisonnable. «Si les recherches conventionnelles ne parviennent pas à trouver la Planète Neuf et que les preuves d’anomalies […] continuent de croître, l’hypothèse du trou noir primordial pour la Planète Neuf deviendra une explication convaincante», ont conclu les chercheurs.

À suivre aussi

Espace Mercure passera devant le soleil lundi, et c'est rare
La machine capable de cuire les biscuits pèse 3 tonnes
Nasa Bientôt les premiers cookies de l'espace pour les astronautes
Science Espace : La possible découverte d'un mini trou noir intrigue les scientifiques

Ailleurs sur le web

Derniers articles