Etats-Unis : un employé d'un parc d'attractions viré après avoir fait un signe de suprémaciste blanc en posant avec une enfant métisse

L'employé, déguisé en Gru, a ostensiblement fait un rond avec ses doigts, représentant le symbole suprémaciste «OK», alors qu'il posait avec une petite fille métisse de 6 ans. L'employé, déguisé en Gru, a ostensiblement fait un rond avec ses doigts, représentant le symbole suprémaciste «OK», alors qu'il posait avec une petite fille métisse de 6 ans. [Richard Zinger]

Alors qu'il posait pour une photo avec une enfant métisse au parc Universal d'Orlando (Floride), un employé déguisé en Gru, du film «Moi, moche et méchant», a fait le signe «OK» avec ses doigts. Un geste fréquemment utilisé par les suprémacistes blancs, qui a choqué la famille de la petite fille. Il a été licencié.

La scène s'est déroulée le 23 mars dernier, mais la famille Zinger n'a pas fait attention sur le moment au geste controversé de l'employé, raconte USA Today. Ce n'est qu'à la mi-août, en regardant leurs photos de vacances, que les parents ont remarqué le symbole, à la connotation raciste, sur un cliché. Pour en avoir le cœur net, ils ont alors cherché des preuves supplémentaires, et sont tombés sur une vidéo de 29 secondes, qu'ils avaient tournée au même moment.

capture_du2019ecran_2019-10-03_a_12.16.57_5d95cd302fb54_0.jpg
(©Richard Zinger)

Sur celle-ci, on peut voir l'employé, déguisé en Gru, mettre sa main droite sur l'épaule de la fillette de 6 ans, métisse et autiste, avant d'ostensiblement faire un rond avec ses doigts, représentant le symbole «OK». Un signe utilisé par les suprémacistes blancs pour signifier leur appartenance au mouvement White Power, et qui a récemment été ajouté à la liste des symboles haineux par l'ONG américaine Anti-Defamation League (ADL, «Ligue anti-diffamation» en français).

Ce geste a notamment été réalisé par Brenton Tarrant, le suprémaciste blanc qui a tué 51 personnes à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, le 15 mars, lors de l'une de ses apparitions au tribunal, une semaine avant l'incident au parc Universal.

capture_du2019ecran_2019-10-03_a_12.26.05_5d95ccdc8debf_0_0.jpg
(©ADL)

Le parc a présenté ses excuses à la famille

«Nous voulions simplement emmener (nos enfants) voir les Minions», a déclaré, scandalisée, la mère de famille, Tiffiney Zinger, noire de peau, à USA Today. «Nous voulions faire quelque chose de spécial pour notre famille et cette personne a gâché ce moment spécial.» Celle-ci en veut toujours à l'employé. «Je suis encore fâchée que quelqu'un ait senti le besoin de faire cela à des enfants. Cela peut causer un stress émotionnel et nuire à leur développement.»

Après leur terrible découverte, les parents de la fillette ont averti les responsables du parc. Après un mois de silence, ceux-ci leur ont offert une carte cadeau et des billets gratuits. «Nous ne voulons jamais que nos clients vivent une telle expérience. Ce n'est pas acceptable et nous en sommes désolés - et nous prenons des mesures pour que rien de tel ne se reproduise à l'avenir», a déclaré un porte-parole du parc, tout en confirmant que l'acteur avait été licencié.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles