Une cycliste de 70 ans devient la plus vieille à gravir la route la plus dangereuse du monde

Les routes de la Skyrace bolivienne Les routes de la Skyrace bolivienne[AIZAR RALDES / AFP]

Il n'y a pas d'âge pour les exploits. À 70 ans, une Bolivienne a terminé une course sur la «death road» (route de la mort en français), considérée comme la route la plus dangereuse du monde.

En tout, Mirtha Munoz aura parcouru 60 kilomètres sur son VTT dans les montagnes de la Bolivie, affrontant le brouillard, la pluie et un fin chemin qui longe les falaises. Elle est tout simplement devenue la plus vieille participante de cette course particulièrement difficile, selon Reuters

Si la septuagénaire a certainement connu la souffrance sur la selle, le cyclisme est avant tout un remède pour elle. Elle a débuté le sport il y a plusieurs années sur les conseils de son psychologue et de sa famille après la mort inattendue de son fils. 

Contente de sa performance, elle ne cherche cependant pas spécialement les records. Interrogée par l'agence de presse britannique, la Bolivienne assure que ce qu'elle préfère dans le VTT, c'est de se balader avec ses six petits-enfants. Selon elle cependant, à bientôt 18 ans, la plus âgée du groupe pourra bientôt la suivre dans ses exploits. Et roulez jeunesse. 

À suivre aussi

Etats-Unis Vidéo : un professeur désarme un élève... en lui faisant un câlin
combat Vidéo : «Popeye», l’homme aux énormes biceps, mis KO en quelques minutes lors de son premier combat MMA
L’expression «nettoyer la lucarne» ferme la marche de ce classement.
Insolite Quelles sont les expressions sportives les plus souvent utilisées par les médias ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles