23 kg de cocaïne pure consommés chaque jour à Londres

Les Londoniens font un usage quotidien de la cocaïne.[SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Londres, capitale mondiale de la cocaïne. Selon une étude révélée ce jeudi par Sky News, quelque 23 kilos de la drogue sont consommés chaque jour, en moyenne, par les habitants de la capitale britannique, ce qui représente 567.445 doses, pour une valeur de plus de 3 millions d'euros.

Des chiffres d'autant plus impressionnants si on les compare à ceux des autres villes européennes, puisqu'ils représentent le double de ce qui a été constaté dans n'importe laquelle d'entre celles-ci. La consommation des Londoniens est ainsi aussi élevée que celles des habitants de Barcelone, Amsterdam et Berlin combinées. 

Une consommation quotidienne

Pour en arriver à ces chiffres, les chercheurs du King's College de Londres ont mesuré la quantité de benzoylecgonine (BE), composé produit par le corps lorsqu'il assimile la cocaïne, présente dns les eaux usées de la capitale britannique.

Les chercheurs ont également constaté que contrairement à ce qui a été observé dans d'autres villes européennes, les Londoniens consomment de la cocaïne tout au long de la semaine, et pas seulement le week-end, période durant laquelle seule une «légère» hausse a été constatée.

La quantité mesurée - 23 kilos en moyenne par jour - ne prend en compte que la drogue pure, et non pas les substances avec laquelle elle est coupée, notamment des anesthésiants omme la lidocaine et la benzocaine.

Les Parisiens consomment aussi

Les cherchers ont analysé l'usage de cocaïne dans soixante-seize villes européennes. Et, de manière suprenante, c'est une autre ville britannique, Bristol, qui arrive en tête lorsqu'on rapporte la consommation au nombre d'habitants, avec 3,5 grammes de cocaïne pure consommés en moyenne chaque jour par un échantillon de 1000 personnes. Suivent Amsterdam, Zurich, Londres, Antwerp et Barcelone.

Paris arrive en onzième position sur les soixante-seize villes testées, avec 1,9 grammes consommés chaque jour par 1.000 habitants. 

De manière générale, la baisse du prix de la drogue explique en grande partie la hausse de son usage au cours des dernières années. Et dans le même temps, la cocaïne vendue en Europe est de plus en plus pure, ce qui explique également le fait que sa concentration est plus élevées dans les eaux usées.

À suivre aussi

Seine-Saint-Denis Menacées de mort par des dealers, des familles de Saint-Denis demandent à vivre ailleurs
Plus de 6 000 euros de préjudice moral et matériel sont à rembourser
Justice Caen : il volait dans les chambres d'hôpital pour acheter de la drogue
Russie Une touriste américano-israélienne condamnée à plus de 7 ans de prison pour possession de drogue à Moscou

Ailleurs sur le web

Derniers articles