Pour honorer son cheval de course décédé... elle le mange

La jument, malade, a été abattue l'été dernier. [Capture d'écran Facebook Pia]

Une Norvégienne de 18 ans est sous le feu des critiques après avoir mangé sa jument de compétition.

«C’était ma façon de l’honorer, a raconté Pia à Dagbladet, un quotidien norvégien. Ce n’est pas mieux que la viande soit enterrée et mangée par les vers».

Vendredi, l’adolescente a partagé sur Facebook des images d’elle et son cheval, accompagnées de photos de viande cuisinée. Dans ses publications, elle a expliqué avoir cuisiné les filets de son animal.

«Beaucoup ont écrit que moi aussi je devais être tuée»

La jument s’appelait Drifting Speed et a été abattue l’été dernier pour cause de maladie, précise Dagbladet. La viande était depuis congelée.

Postées vendredi soir, les clichés ont reçu de nombreux commentaires dès le lendemain. «Beaucoup ont écrit que moi aussi je devais être tuée», a raconté la jeune femme au média norvégien.

Pia rapporte que les commentaires les plus négatifs provenaient de jeunes cavalières, tout comme elle : «Pour eux, manger un cheval est comme manger un membre de la famille».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles