Une touriste française victime d'un viol en réunion au Cambodge

Ils ont tous les trois avoué les faits lors de leur audition.[©Christophe SIMON / AFP]

Une touriste française été victime d’un viol en réunion vendredi dernier à Kampot, au sud du Cambodge.

La victime, 43 ans, originaire de Paris, rentrait chez elle à pied après une soirée quand trois hommes à bord d’une Toyota Camry blanche sont venus l’accoster peu après 3 heures du matin avant de l’amener de force à leur hôtel. Une fois sur place, les trois agresseurs, qu'elle ne connaissait pas, ont refusé de la laisser partir et l'ont violée à plusieurs reprises, a-t-elle affirmé.

La touriste a déposé plainte dans la journée. Sous l’empire d’alcool aux moments des faits, elle a néanmoins réussi à donner de nombreux détails aux enquêteurs quant à l’identité de ses agresseurs. La police a arrêté les trois suspects mardi et mercredi. Seng Srun, 37 ans, Pum Livy, 19 ans, et Nget Nophea, 23 ans, ont tous avoué les faits lors de leur audition.

L'agent Opsovan Chan Thorn, du groupe de défense des droits de l'Homme Licadho, a déclaré que ce type d'agressions pourrait dissuader les femmes étrangères de visiter la région, même si les viols sont «rares» dans la ville.

En mai 2015, Sarith Sethy, 22 ans, et Kuoy Pov, 17 ans, ont avoué avoir violé une Australienne âgée de 22 ans, qui dormait sur la plage d'O'Chheuteal, à Sihanoukville, au sud du pays. En juillet 2015, deux autres affaires de viol impliquant des touristes étrangers ont été signalées à Sihanoukville.

À suivre aussi

Le réalisateur pourrait être suspendu de la Société civile des Auteurs Réalisateurs Producteurs.
Cinéma Roman Polanski risque d'être sanctionné par la Société civile des Auteurs Réalisateurs Producteurs
89 % des jeunes filles qui se prostituent ont déjà été violentées.
Prostitution Seine-Saint-Denis : une mineure prostituée sur trois est âgée de 13 à 15 ans
Violences sexuelles Polanski, accusé de viol, réfute et réfléchit à une riposte judiciaire

Ailleurs sur le web

Derniers articles