Vidéo : Un membre d’Extinction Rebellion frappé par des passagers du métro, furieux d’être bloqués

L’homme a été mis au sol sur le quai puis frappé.[Twitter @HollyJoCollins]

Monté sur le toit d’une rame du métro londonien pour l’empêcher de bouger, un militant d’Extinction Rebellion a été violemment pris à partie par des usagers jeudi matin.

L’organisation écologique, adepte des actions coup de poing et médiatiques, a indiqué avoir mené une «action non violente» dans deux stations pour un «temps limité». Elle a également confirmé un «incident violent contre un manifestant à Canning Town», dans l’est de Londres. Sur les réseaux, des vidéos ont en effet montré un homme qui brandissait une banderole (dont le message était «routine = mort») sur le toit du métro être tiré au sol par certains passagers et frappé.

En marge de cette action d’Extinction Rebellion, la police a indiqué avoir arrêté huit personnes dans le métro et le train de banlieue, soupçonnée d’avoir tenté de bloquer le trafic. Aucune information n’a en revanche été donnée concernant le cas de violences envers le militant.

Le mouvement écologique multiplie les actions choc dans plusieurs grandes villes mondiales depuis le 7 octobre. Le but est de perturber le fonctionnement des capitales pour dénoncer l’inaction des gouvernements contre la crise climatique. A Paris, ses membres ont notamment envahi un centre commercial ou occupé la place du Chatelet.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles