Elle s'essuie le visage avec une serviette et perd un oeil

Les vacances de Claire Willis, à l'image, ont viré au cauchemar... [Capture d'écran Twitter].

En sortant de sa douche, Claire Willis était loin d'imaginer que sa vie allait être bouleversée à tout jamais. Et pour cause : en s'essuyant le visage avec une serviette, elle s'est mise à perdre son oeil droit.

Cette Britannique âgée de 45 ans venait à peine d'arriver en Turquie, prête à passer des vacances avec son époux Timothy, lorsque son séjour s'est transformé en cauchemar.

«J'ai entendu 'pop'»

«J'étais en train de m'essuyer tranquillement les yeux lorsque soudainement j'ai entendu 'pop'», a-t-elle raconté au quotidien britannique DailyMail (attention, les images peuvent heurter la sensibilité de certains lecteurs, ndlr). 

En proie alors à une brûlure insupportable et sa vision s'estompant, son mari l'a aussitôt emmenée à l'hôpital le plus proche, où les médecins turcs ont établi qu'elle s'était perforé la cornée, l'enveloppe transparente qui protège la pupille. 

Des prédispositions génétiques

Claire, qui souffre de sécheresse chronique, apprendra plus tard que sa cornée est par ailleurs beaucoup plus fine que la moyenne. Des prédispositions naturelles qui malheureusement ont conduit à cet accident.

Sur les conseils des médecins locaux, décision est donc prise de retourner aussitôt au Royaume-Uni, et un pansement provisoire est appliqué en prévision du voyage.

Seulement voilà, à son retour, les médecins britanniques ont été choqués de constater que son œil s'était infecté et avait, en quelque sorte, «fusionné», ne formant qu'une masse compacte et putride.

«Je ressemble à un personnage de The Walking Dead»

Claire prend alors conscience que son oeil, et sa vue, ne peuvent être sauvés. Les docteurs n'ont pas eu d'autre choix que de l'énucléer.

«Aujourd'hui, je ressemble à un personnage de la série The Walking Dead et j'ai même dû quitter mon travail de dame de service car je ne voulais pas effrayer les enfants», dit-elle traumatisée.

Elle ne perd toutefois pas espoir de reprendre un jour une vie normale : lorsque sa cavité sera complètement cicatrisée, elle pourra alors porter une prothèse adaptée.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles