Il découvre un nouveau-né enterré vivant

En Inde, les infanticides ou abandons des petites filles à la naissance sont fréquents.[©HUGUEN]

Ce bébé est un miraculé. Alors qu’il était en train de creuser une tombe dans le nord de l'Inde pour mettre en terre sa propre fille, décédée quelques minutes après sa naissance, un homme a découvert un nouveau-né de sexe féminin enterré vivant.

«Quand je l'ai entendu pleurer, sur le coup j'ai pensé que ma fille avait ressuscité», a déclaré au Times of India Hitesh Sirohi, qui a immédiatement alerté les secours. Le nourrisson a été emmené en urgence à l'hôpital où il a reçu les soins médicaux nécessaires. Son pronostic n’est pas engagé.

En Inde, les familles préfèrent avoir des garçons, car les filles sont considérées comme un fardeau. Elles sont moins susceptibles d'aider financièrement leur famille, et au moment de leur mariage, leurs parents doivent également payer une dot à la famille du mari en plus du coût du mariage.

Les familles des garçons s'enrichissent, alors que les familles des jeunes filles s'appauvrissent. Face à ce dilemme, les infanticides ou abandons des petites filles à la naissance sont fréquents.

A noter que depuis 1994, une loi spécifique interdit à un médecin de révéler le sexe du fœtus à la famille, et les échographies sont réservées aux cas problématiques après le deuxième mois de la grossesse. Tout médecin qui viole ces dispositions encourt une peine de prison. Mais beaucoup de médecins continuent de bafouer la loi.

À suivre aussi

L'Inde suffoque sous la pollution et appelle le gouvernement à réagir
Environnement L'Inde suffoque sous la pollution et appelle le gouvernement à réagir
Religion L'Inde autorise la construction d'un temple hindou sur les ruines d'une mosquée détruite
Pollution : New Delhi suffoque
Inde Pollution : New Delhi suffoque

Ailleurs sur le web

Derniers articles