Liban : le coup de pied devenu viral d'une manifestante dans l'entrejambe d'un garde ministériel

Surpris par le geste, l'homme a fait un bond en arrière en essayant de la maîtriser[Capture d'écran ]

Les tensions de plus en plus vives au Liban ont donné lieu à une scène mémorable. Alors que les Libanais occupent les rues depuis jeudi pour militer contre le gouvernement au pouvoir, une militante a donné un coup de pied dans l'entrejambe d'un garde ministériel armé.

Filmée dans la nuit de jeudi à vendredi dans le centre-ville de Beyrouth, la vidéo devenue virale montre le garde pointer son fusil en l'air, provoquant la colère de la manifestante qui quant à elle, n'a pas hésité à viser la zone sensible.

Surpris par le geste, l'homme a fait un bond en arrière en essayant de la maîtriser. 

Les internautes se sont rapidement emparés des images, à tel point que l'artiste libanais Rami Kanso s'est inspiré de la scène pour créer un visuel devenu depuis symbole de la manifestation.

Si l'identité de la femme n'a pas été divulguée, celle-ci a été surnommée «La Reine Nubienne» sur les réseaux sociaux, en référence à une militante soudanaise vêtue de blanc qui avait protesté pour la destitution du président Omar el-Bachir. 

Une manifestation à l'ampleur inédite 

Depuis jeudi, forces de l'ordre et Libanais s'affrontent alors que le peuple a décidé de se soulever notamment contre la corruption du gouvernement dans un pays où le coût de la vie reste élevé, alors que plus d'un quart de la population vit sous le seuil de pauvreté. Face à la colère populaire, Samir Geagea, le chef du Parti des forces libanaises, a annoncé dans la foulée le départ de son mouvement.

C'est la mobilisation la plus importante depuis la crise de gestion des déchets en 2015 dans le pays. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles