Le gouvernement suspend l'examen de l'accord du Brexit, Paris se dit prêt à un report «technique»

Le président du conseil européen Donald Tusk consulte mardi soir les dirigeants des 27 membres de l'UE [HO / AFP / PRU]

Boris Johnson a annoncé mardi la suspension de l'examen de l'accord de Brexit au Parlement britannique à la suite du rejet du calendrier d'approbation voulu par le gouvernement, en attendant une décision des Européens sur un éventuel report de la date de sortie. Dans la foulée, Paris s'est dit prêt à un report «technique» de «quelques jours».

Après ce vote compromettant sérieusement les chances d'une ratification avant le 31 octobre, le Premier ministre britannique a indiqué devant les députés qu'il comptait demander aux Européens «leurs intentions» concernant le report demandé samedi. «En attendant leur décision, nous allons suspendre cette législation», a-t-il déclaré.

Le président du conseil européen Donald Tusk consultera mardi soir les dirigeants des 27 membres de l'UE sur la demande de prolongation de la date de sortie du Royaume-Uni, a annoncé un porte-parole.

«Le président du Conseil européen est en train de consulter les dirigeants de l'UE sur la demande de prolongation soumise par le Royaume-Uni pour différer sa sortie au 31 janvier 2020», a annoncé Mina Andreeva sur son compte tweeter, après le refus par les députés britanniques de l'examen accéléré de l'accord du Brexit voulu par le gouvernement.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles