Afrique : 40% des girafes ont disparu en 30 ans

Les girafes sont particulièrement menacées au Kenya. Les girafes sont particulièrement menacées au Kenya.[TONY KARUMBA / AFP]

Toutes les girafes, sauf deux sous-espèces, sont considérées comme vulnérables, en danger ou en danger critique d'extinction.

En trois décennies, «les populations ont diminué de près de 40%» à travers toute l'Afrique, comme le rapporte le National Geographic.

Certains pays tirent leur épingle du jeu comme l'Afrique du Sud et la Namibie, où «les élevages privés de gibier augmentent le nombre d'animaux sauvages».

Mais en Afrique de l'Est, comme au Kenya par exemple, la situation est très compliquée. « Ce qui tue les girafes dans le sud du Kenya, ce sont les clôtures. C’est un péril encore plus important que le braconnage. Les girafes ne peuvent pas sauter par-dessus les clôtures, ce qui signifie que leurs aires de répartition sont en train de se morceler», explique Arthur Muneza, coordinateur de Fondation pour la préservation de la girafe (GCF) pour l’Afrique de l’Est, et cité par le mensuel.

À suivre aussi

Environnement Start-up : Des emballages écolos et décoratifs pour un Noël vert
Environnement La glace du Groenland fond sept fois plus vite que dans les années 1990
Environnement Biodiversité : plus de 30.000 espèces menacées

Ailleurs sur le web

Derniers articles