La Chine publie un «guide de bonne conduite morale» pour la population

Ce code est fortement axé sur la promotion du patriotisme et sur l'adhésion aux valeurs du Parti communiste chinois. Ce code est fortement axé sur la promotion du patriotisme et sur l'adhésion aux valeurs du Parti communiste chinois. [GREG BAKER / AFP]

Le «schéma pour la mise en œuvre de la construction morale des citoyens dans la nouvelle ère». Tel est le nom pompeux du nouveau «guide de bonne conduite morale» que la Chine vient de publier, à destination de sa population.

Ce code, qui est une mise à jour de la version de 2001, donne des consignes aux citoyens chinois dans tous les aspects de la vie en société. Ils doivent être honnêtes, polis, généreux, «civilisés» lorsqu'ils dînent, voyagent ou regardent une compétition sportive, protéger l'environnement (en triant par exemple leurs déchets), ou encore «défendre l'honneur de la Chine» quand ils sont à l'étranger.

Ces directives sont fortement axées sur la promotion du patriotisme et sur l'adhésion aux valeurs du Parti communiste chinois (PCC) au pouvoir. Elles appellent notamment au respect d'une «étiquette nationale», dans la façon notamment de chanter l'hymne national, de hisser le drapeau ou dans les cérémonies d'adhésion au PCC.

La pensée de Xi Jinping au centre des directives

«L’objectif général de ces consignes est de définir le 'bon' comportement, et cela va des leçons éthiques que vous voulez que vos enfants intériorisent à la lecture d'histoires de Peppa Pig, en passant par des concepts plus politiques - tels que la manière dont les citoyens devraient concevoir leur relation avec leurs dirigeants», explique au Guardian Carl Minzner, chercheur en Chine et professeur de droit à la Fordham Law School de New York.

A noter également la place prédominante prise par le présiden chinois Xi Jinping dans ce guide. Ce dernier affirme en effet que sa pensée doit être le «cœur» de la boussole civique et morale des citoyens. Les références aux autres leaders chinois, de Mao Zedong à Deng Xiaoping, ont ainsi disparu des textes.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles