La reconnaissance faciale mise en place dans le métro de Pékin

La ville de Pékin va installer des dispositifs de reconnaissance faciale aux accès au métro de la capitale chinoise[STR / AFP]

La ville de Pékin va installer des dispositifs de reconnaissance faciale aux accès au métro de la capitale chinoise. Une «liste blanche» permettra de faciliter le passage aux voyageurs non suspects.

En installant un système de reconnaissance faciale dans son métro, la ville de Pékin entend répartir les voyageurs en différents canaux d'accès pour fluidifier le trafic. 

Ceux qui figureront sur «une liste blanche» pourront accéder facilement au métro. Et ceux dont la réaction aura été jugée «anormale» auront droit à un contrôle renforcé. Un moyen d'établir un «système de crédit passagers», selon le «Quotidien de la jeunesse de Pékin».

«Bons» citoyens

Pour l'heure, le directeur du Centre de gestion du trafic du métro, Zhan Minghui, n'a pas précisé les critères qui permettront de «trier» les passagers.

Depuis quelques années, la Chine a mis en place différents systèmes de «crédit social», permettant aux «bons» citoyens d'obtenir des points et empêchant les «moins bons» d'utiliser certains moyens de transports ou encore de réserver une chambre dans un hôtel.

En mai dernier, certains usagers avaient par exemple perdu des points parce qu'ils mangeaient à l'intérieur des rames du métro pékinois, qui assure pas moins de 12 millions de trajets par jour.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles