Un réseau de tunnels secrets des Templiers découvert sous la ville d'Acre en Israël

Il aurait été construit il y a 800 ans par des Templiers afin de faire passer discrè­te­ment leur trésor dans le poste de garde. [©Capture d'écran Youtube]

Une équipe d’ar­chéo­logues a découvert un réseau de tunnels secrets enfoui sous la ville de Acre, au nord de l’Israël.

Il aurait été construit il y a 800 ans par des Templiers afin de faire passer discrè­te­ment leur trésor dans le poste de garde. Aussi appelés «Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon», les Templiers sont des chevaliers de l’ordre du Temple, un ordre militaire et religieux chrétien issu de la chevalerie chrétienne du Moyen Âge.

C’est dans le cadre de «Lost Cities», une nouvelle série docu­men­taire de la chaîne Natio­nal Geogra­phic, que cette équipe d’ar­chéo­logues, dirigée par Al­bert Lin, a fait cette étonnante découverte. Les chercheurs ont effectué un balayage aérien d’une zone du port d’Acre à l'aide d'un LiDAR (Light Detection And Ranging), une méthode de calcul permettant de déterminer la distance entre le capteur et l’obstacle visé et de visualiser des vestiges souterrains sans avoir à creuser. C’est ainsi qu’ils ont trouvé ce réseau de tunnels cachés.

L’ordre du Temple a œuvré pendant les XIIe et XIIIe siècles à l’accompagnement et à la protection des pèlerins pour Jérusalem dans le contexte de la guerre sainte et des croisades. Après la perte de la Terre sainte, il a été victime de la lutte entre la papauté et la monarchie française et a été dissout par le pape en 1312.

Mais sept siècles après, ces célèbres chevaliers du Christ fascinent toujours les chercheurs, qui espèrent trouver un jour leur trésor quelque part dans Acre. «Au cours des croisades, les Templiers se battent pour Dieu, l’or et la gloire. Quelque part dans la ville moderne d’Acre se trouve leur centre de commandement, et peut-être même leur trésor», a déclaré Al­bert Lin dans le documentaire.

Pour finan­cer leurs voyages, les Templiers ont accu­mulé des fonds impor­tants, générés par de multiples dons et des rentes. Pour gérer ses biens et son argent, l'ordre du Temple a également mis en place des commanderies, des centres administratifs. Enfin, grâce à leur présence en Europe et au Proche-Orient, les Templiers ont joué les banquiers et ont pu prêter de l'argent aux souverains européens engagés dans les Croisades.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles