Un sous-marin disparu lors de la Seconde Guerre mondiale retrouvé près de Malte, 77 ans plus tard

Le HMS Urge, sous-marin de la Royal Navy, a vraisemblablement été coulé par une mine peu après son départ de Malte.[Capture d'écran Youtube]

Le 27 avril 1942, le HMS Urge, un sous-marin de la Royal Navy, a quitté Malte pour rejoindre Alexandrie, en Egypte. Il n'est jamais arrivé à destination. Pas plus que les 44 personnes à son bord. 77 ans plus tard et après des années de recherche le mystère est enfin levé : l'épave a été localisée.

Elle repose sur le fond à marin, à plus de 120 mètres de profondeur, au large de Malte. Les restes de l'engin ont en réalité été repérés cet été par un véhicule sous-marin autonome dont le sonar a permis de capturer des images.

La découverte a été tenue secrète, jusqu'à ce que le ministère britannique de la Défense soit en mesure de confirmer qu'il s'agissait bien du HMS Urge.

Les recherches ont commencé en 2017, à l'initiative de Francis Dickinson dont le grand-père, le lieutenant Edward Tomkinson, était le «commander» du sous-marin disparu.

Il a contacté l'Université de Malte pour pouvoir accéder à son travail de cartographie des fonds marins et a notamment reçu l'aide de Timmy Gambin, professeur au département de Lettres anciennes et d'Archéologie.

La découverte est d'autant plus importante qu'elle vient contredire de précédentes spéculations concernant le destin du sous-marin britannique.

Quelques années auparavant, un plongeur avait affirmé avoir localisé l'épave au large de la côte libyenne. Cela aurait situé le HMS Urge bien loin de la trajectoire qui devait être la sienne ce 27 avril en 1942.

L'emplacement exact de l'épave n'a pas été révélé

Il aura finalement fallu 77 ans pour le retrouver près de l'île qu'il venait à l'époque de quitter, vraisembablement coulé par une mine. L'emplacement exact des restes de l'engin n'a pas été divulgué mais la Royal Navy a indiqué que le HMS Urge avait été «localisé et identifié de manière concluante».

Interrogé par CNN, Francis Dickinson a évoqué l'équipage du sous-marin, ceux qui «se sont battus pour la liberté mais voulaient avant tout la paix». Pour leur rendre hommage, il souhaite qu'un mémorial leur soit dédié à Malte d'ici à 2020.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles