Un village de Sicile offre des maisons en échange de rénovations

En janvier 2019, la ville sicilienne de Sambuca avait déjà proposé une douzaine de maison à la vente, pour un euro chacune (image d'illustration).[LUDOVIC MARIN/AFP]

Vincenzo Giambrone, le maire de Cammarata, est prêt à tout pour repeupler cette petite commune du sud-est de la Sicile. Désespéré de voir ses rues désertes, l'élu a décidé d'offrir les maisons abandonnées du vieux centre historique.

L'offre n'est cependant pas sans condition : pour pouvoir acquérir l'une de ces bâtisses en pierre, il faut s'engager à la rénover dans les trois ans suivant l'achat.

Les personnes intéressées doivent donc d'abord présenter un projet de rénovation à la mairie. S'il est validé, les acheteurs versent ensuite un dépôt de garantie de 5000 euros qui ne leur sera restitué qu'à la fin des travaux.

Vincenzo Giambrone espère ainsi enrayer le délabrement du centre historique de Cammarata dû, selon lui, à l'irresponsabilité des précédents propriétaires de ces bâtisses.

Les jeunes couples favorisés

«Ils ne se rendent pas compte des dommages qu’ils causent en abandonnant leurs habitations et en refusant de restaurer leurs vieilles maisons, explique-t-il à CNN. Ils laissent une profonde cicatrice dans le paysage urbain, sans compter les dangereux risques d’effondrement.»

Afin de motiver les installations longue durée, le maire de Cammara a indiqué qu'il favoriserait l'emménagement des jeunes couples. Il se dit même prêt à leur verser un bonus de 1000 euros s'ils ont un enfant dans les premières années d'installation.

A terme, plus d'une centaine de maisons feront partie de cette initiative, douze sont d'ores et déjà disponibles.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles