Vidéo : un Américain qui portait son bébé tasé par la police

En Arizona, aux Etats-Unis, un homme a été la cible de plusieurs coups de taser de la part de la police, alors qu’il portait son bébé d’un an dans les bras.

Les forces de l’ordre de Tempe sont intervenus pour un cas de violences conjugales en juin dernier, rapporte The Washington Post. C’est la femme de l'individu, Ivaughn Oakry, qui a alerté la police. Elle a expliqué que son mari était rentré alcoolisé et l'avait brutalisée en précisant qu’elle avait quitté le domicile mais que ses trois enfants s’y trouvaient toujours.

«verbalement agressif et indocile»

Mais à leur arrivée sur les lieux, un des enfants a couru dans les bras de son père. Les agents ont donc demandé à l’individu de le poser, ce qu'il a refusé de faire. Sous les yeux de ses deux autres enfants, en pleurs, la police a alors fait usage d’un taser (pistolet à impulsion électrique) pour maîtriser le trentenaire, qui est tombé au sol, entraînant son bébé dans sa chute. Ce dernier, qui n’a pas été blessé, a ensuite été confié à sa mère.

Alors qu’aux Etats-Unis de nombreuses voix s'élèvent pour demander que les agents bénéficient d'une formation spécifique pour mieux gérer ce type d'intervention, le chef de la police de Tempe a déclaré que son équipe avait réagi dans l'intérêt de l'enfant et de manière appropriée face au comportement de M. Oakry, qui s'est montré «verbalement agressif et indocile».

L'avocate du père de famille de son côté estime que son client a été victime d’un usage excessif de la force, ce qui a entraîné un traumatisme important chez son client et ses enfants. «Ce qui est arrivé à M.Oakry n’aurait jamais dû se passer», a-t-elle déclaré.

À suivre aussi

Etats-Unis «Saturday Night Live» : Paul Rudd en Emmanuel Macron règne sur la cafèt de l’OTAN
L'émissaire américain pour l'Iran Brian Hook accueille en Suisse l'étudiant américain Xiyue Wang après sa libération par Téhéran, le 7 décembre 2019 [HO / US State Department/AFP]
International Donald Trump remercie l'Iran après un échange de prisonniers américain et iranien
Etats-Unis Fusillade sur une base militaire de Floride : plusieurs morts, le tireur était membre de l'armée de l'air saoudienne

Ailleurs sur le web

Derniers articles