Atteinte du «syndrome de la tête qui explose», elle entend en permanence des coups de feu

Ce trouble du sommeil survient au moment de l’endormissement et provoque des hallucinations sonores.[©Jason Connolly / AFP]

Convaincue d’avoir entendu à plusieurs reprises des coups de feu en pleine nuit, une habitante du New Jersey (Etats-Unis) a contacté la police. Mais une fois sur place, les forces de l'ordre n'ont rien constaté. Et pour cause, les bruits assourdissants résonnaient, en réalité, dans la tête de la femme.

Jill Lafferty, 64 ans, est en effet atteinte du syndrome dit «de la tête qui explose», un trouble du sommeil qui survient au moment de l’endormissement, provoquant des hallucinations sonores.

un trouble méconnu

«C'est extrêmement effrayant. Lorsque vous vous endormez, vous entendez un gros coup de feu dans votre oreille, et vous sautez au plafond. C’est la sensation la plus bizarre que j’ai jamais vécue dans ma vie. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point c’est fort».», a déclaré l'hématologue à la retraite au New York Post.

Les coups de feu ont retenti dans sa tête pour la première fois en 2017, un an après avoir fait une crise d'épilepsie. «Je pensais que je perdais la raison. Puis c'est arrivé encore et encore. J'ai réalisé que tout cela était dans ma tête parce que personne d'autre ne l'entendait», a-t-elle confié. Terrorisée à l’idée d’être réveillée en sursaut, envahie par la peur et le stress, la sexagénaire n’arrive plus à fermer l’œil. Et rien ne pourra la soigner.

En effet, il n’existe aucun traitement efficace. Des études ont montré l'effet bénéfique de certains antidépresseurs pour renforcer la somnolence, de la méditation et de la relaxation, mais les connaissances sur ce syndrome sont très limitées, tout comme les causes de cette parasomnie. Pour trouver du réconfort, Jill Lafferty, quant à elle, a intégré un groupe de soutien.

À suivre aussi

Santé La rougeole a fait 70 morts aux Samoa
Le nombre de lits disponibles au Royaume-Uni a fortement diminué.
Santé En Angleterre, 5550 personnes sont mortes en attendant un lit d'hôpital ces trois dernières années
Les jeunes sont nombreux à ne pas faire attention au temps passé devant les écrans.
Santé Les Français font plus attention mais ont du mal à décrocher des écrans

Ailleurs sur le web

Derniers articles