Edouard Philippe en déplacement au Sénégal dimanche et lundi pour parler sécurité et coopération

Edouard Philippe ouvrira lundi le Forum International de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique avec le président du Sénégal Macky Sall. Edouard Philippe ouvrira lundi le Forum International de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique avec le président du Sénégal Macky Sall. [Ludovic MARIN / AFP]

Le Premier ministre Edouard Philippe se rendra dimanche 17 et lundi 18 novembre au Sénégal, où il est notamment prévu qu'il s'entretienne avec le président Macky Sall. La sécurité sera au cœur des discussions, tout comme la coopération entre les deux pays, en matière économique notamment, avec la signature programmée de différents accords.

Pour ce déplacement, Edouard Philippe sera accompagné d'une large délégation, composée notamment de six membres du gouvernement : le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, la ministre des Armées Florence Parly, le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer, le ministre de la Culture Franck Riester, le secrétaire d'Etat chargé des Transports Jean-Baptiste Djebbari, et la secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie Agnès Pannier-Runacher. Plusieurs parlementaires, ainsi que des chefs d'entreprises et des personnalités culturelles, seront également du voyage, selon Matignon.

Dimanche, lors du premier jour de la visite, Edouard Philippe doit rencontrer Macky Sall, avant une cérémonie de signatures d'accords entre la France et le Sénégal, notamment économiques. «Un déjeuner de travail permettra de faire le point sur les feuilles de route avec les ministres s'agissant de la coopération économique, culturelle, dans la formation et le sport - dans la perspective des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Dakar de 2022 - ainsi que sur les questions de mobilité et les enjeux migratoires», précise Matignon.

L'essor de Daesh au Sahel au menu d'un forum sur la sécurité

Le clou de la visite interviendra le lendemain, avec la participation du chef du gouvernement français au Forum International de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique, qu'il ouvrira avec le président du Sénégal.

Une participation naturelle pour la France. En effet, alors que Paris est l'un des plus grands soutiens de la Force conjointe du G5 Sahel (composé du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad), le Sahel sera au centre des discussions lors du Forum, puisque l'invité d'honneur sera le président mauritanien Mohamed Ould Ghazouani.

L'occasion notamment d'évoquer l'essor de Daesh dans la région, après la mort d'un militaire français et de 49 soldats maliens au début du mois au Mali - deux attaques revendiquées par le groupe jihadiste. Edouard Philippe rappellera «l'importance de la coopération entre nos forces armées, en particulier sur la priorité de la lutte contre le terrorisme, et la place du Sénégal dans les forces multilatérales dans la région», souligne Matignon.

Dernier aspect que va aborder le Premier ministre français au Sénégal, la formation et la jeunesse. Il doit notamment échanger avec des «jeunes candidats en cours de recrutement aux postes de conducteurs du futur TER» sénégalais, un «projet emblématique de la relation bilatérale entre la France et le Sénégal». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles