Allemagne : jugé pour avoir incité des adolescentes à se filmer en train de s'envoyer des chocs électriques dans les pieds

Les jeunes femmes devaient s’envoyer un choc de 230 Volts dans le corps, soit une décharge potentiellement létale[CC/jafsegal/Flickr]

L’homme prétendait être un scientifique pour convaincre des jeunes filles de passer devant la webcam. Ces dernières, parfois âgées de 13 ans, devaient se filmer en train de s'envoyer des décharges électriques au niveau des pieds.

Une demande très particulière, donc, que le fétichiste des pieds leur présentait comme une expérience sérieuse en leur offrant en échange une rémunération, rapporte le Dailymail.

Selon une des jeunes filles trompées par le prétendu chercheur, ce dernier paraissait sérieux, présentait bien et en devenait convaincant.

De plus, les femmes ayant accepté de se prêter à l’expérience avaient parfois de gros problèmes financiers, et certaines ont reçu jusqu'à 3000 euros. 

Des décharges potentiellement mortelles

Mais les décharges qu'elles devaient s’infliger étaient particulièrement violentes. Les jeunes femmes devaient s’envoyer un choc de 230 Volts dans le corps, soit une décharge potentiellement létale.

Ainsi de nombreuses victimes s’étant adonnées à l’expérience filmée ont souffert de brûlures, de crampes, de troubles du rythme cardiaque et ont même perdu connaissance. Or le Bavarois âgé de 30 ans avait conscience du risque mortel, selon les procureurs participant au procès en cours.

L’imposteur jugé à Munich fait l’objet de 88 chefs d’accusations pour tentative de meurtre. Son avocat a avancé le fait qu'il souffrait d'autisme Asperger et que les faits qui lui sont reprochés représentaient une «tentative de communication» avec le monde qui l'entoure. 

C'est le malaise d'une des victimes et sa prise en charge à l'hôpital qui a finalement fini par alerter un médecin et révéler la supercherie. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles