Vidéo : A Hong Kong, fuite spectaculaire de manifestants assiégés par la police

Des dizaines de manifestants sont descendus en rappel d'une passerelle. Des dizaines de manifestants sont descendus en rappel d'une passerelle. [Ye Aung THU / AFP]

Une scène surréaliste. Assiégés par la police dans un campus, des dizaines de manifestants hongkongais ont réussi ce lundi soir à s'enfuir, en descendant en rappel d'une passerelle.

Retranchés dans l'Université polytechnique (PolyU), actuel bastion de la contestation, ces protestataires - des étudiants pour la plupart - ont ensuite été récupérés sur une route en contrebas par des personnes à moto.

000_1md2px-min_5dd2b9aebca69_0.jpg(©Ye Aung THU / AFP)

000_1md2we-min_5dd2baa903608_0.jpg(©Anthony WALLACE / AFP)

Cette fuite spectaculaire intervient alors que la police menace désormais d'utiliser des «balles réelles» face aux «armes létales» des manifestants radicaux, qui utilisent contre les forces de l'ordre des briques, des cocktails molotov et même des flèches. Un policier a ainsi été blessé à la jambe dimanche par une flèche tirée par un manifestant près de la PolyU.

000_1mc2bk-min_5dd2b8d4371b4_0.jpg(©STRINGER / HONG KONG POLICE FORCE / AFP)

Il est pour l'heure impossible de savoir combien de protestataires demeurent sur le campus. Avant cette fuite spectaculaire, des témoignages faisaient état du désespoir des manifestants retranchés dans la PolyU. «Certains pleuraient, certains étaient furieux (...), parce qu'ils n'ont pas d'issue car il n'est plus possible de sortir du campus», avait déclaré lundi une jeune femme de 19 ans se faisant appeler «K». «On ne peut plus sortir de l'université sans être arrêté, à présent», se désolait un autre protestataire de 19 ans.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles