Un mystérieux «Père Noël» sème des liasses de billets dans un village anglais

Depuis 2014, treize liasses de billets ont été retrouvées dans le centre ville. Depuis 2014, treize liasses de billets ont été retrouvées dans le centre ville. [NIKLAS HALLE'N / AFP]

Des habitants de Blackhall Colliery, au nord de l’Angleterre ont trouvé une liasse de 2000 livres (2300 euros) lundi dernier, sur un trottoir. C’est le quatrième paquet de ce type déposé dans le centre-ville cette année.

Les autorités mènent des investigations pour déterminer l’origine de cet argent, en interrogeant les banques et en relevant les empreintes digitales sur les billets, sans résultat pour le moment. La police  a tout de même tenu à saluer l’honnêteté des habitants de Blackhall, qui ont immédiatement rapporté l'argent au commissariat. Depuis 2014, treize paquets ont été retrouvés, pour un montant total de 26.000 livres (environ 30.000 euros)

Les riverains spéculent sur l’identité de la personne qui aurait laissé ces liasses, rapporte The Guardian, et croient en l’existence d’un Père Noël de Blackhall : «Ça pourrait être l’un de ces mystérieux millionnaires, qui cherche à faire le bien autour de lui», a déclaré une habitante. «C’est peut être quelqu’un qui essaie d’aider – un lutin du Père Noël, j’espère que c’est ça», a ajouté un résident. 

La police aimerait croire à cette théorie : «Je préfère que ce soit un bienfaiteur plutôt que quelqu’un appartenant à un réseau criminel», affirme John Forster, enquêteur de police à Durham. Pourtant, selon les autorités, il pourrait s'agir d'argent sale provenant d'un trafic de drogue de la région.

Comme de nombreux villages miniers, Blackhall Colliery a traversé une passe difficile après la fermeture des mines dans les années 1980. D'après The Guardian, le taux de chômage (10%) y est toujours trois fois supérieur à la moyenne nationale.

À suivre aussi

Insolite Les Etats-Unis se sont-ils inspirés de Star Trek pour le logo de la Force armée de l'espace ?
S'il est reconnu coupable, l'ex-postier risque une peine de prison de moins de trois ans et jusqu'à 500.000 yen (4.100 euros), a précisé le porte-parole de la police. [Pixabay]
Insolite Japon : 24.000 courriers découverts chez un postier qui trouvait «trop barbant» de les distribuer
L'homme a monté de toute pièce avec ses amis ce kidnapping pour échapper à son propre mariage.
Insolite Un homme simule son propre enlèvement pour échapper à son mariage

Ailleurs sur le web

Derniers articles