Les 5 chiffres fous du géant chinois Alibaba, qui entre en Bourse à Hong Kong ce mardi

En 2014, à Wall Street, Alibaba a battu le record de la plus grosse introduction en Bourse de tous les temps, en levant 22,7 milliards d'euros. En 2014, à Wall Street, Alibaba a battu le record de la plus grosse introduction en Bourse de tous les temps, en levant 22,7 milliards d'euros.[Lionel BONAVENTURE / AFP]

Le géant chinois du commerce en ligne Alibaba, déjà coté à Wall Street, va entrer à la Bourse de Hong Kong ce mardi 26 novembre. La firme créée par Jack Ma espère en tirer entre 10 et 12 milliards d'euros, ce qui promet d'être la plus grosse introduction de l'année. Avec Alibaba, tous les chiffres sont dans la démesure. Il le faut pour espérer concurrencer l'ogre américain Amazon.

22,7 milliards d'euros, la plus grosse introduction en bourse de tous les temps

Fondé en 1999, Alibaba est déjà entré en Bourse une fois. C'était en 2014, à Wall Street, le marché de New York. Elle avait battu à cette occasion le record de la plus grosse introduction en Bourse (IPO) de tous les temps, en levant pas moins de 25 milliards de dollars, soit 22,7 milliards d'euros.

Avec son IPO à Hong Kong, le géant chinois devrait battre le record de la plus grosse introduction de l'année (10-12 milliards d'euros), détrônant l'Américain Uber et ses 8 milliards de dollars (7,3 milliards d'euros) récoltés à Wall Street en mai. Mais il devrait être supplanté par le géant pétrolier saoudien Aramco, dont l'IPO est attendue d'ici à la fin de l'année à Ryad et qui devrait lui rapporter entre 24 et 25,5 milliards de dollars (21,8-23,1 milliards d'euros).

785 millions d'utilisateurs mensuels

En septembre, Alibaba a enregistré 785 millions d'utilisateurs mensuels sur téléphone portable, en prenant en compte ses différentes plates-formes d'e-commerce, les plus populaires étant Taobao et Tmall. Soit 30 millions de plus qu'au mois de juin.

Et le groupe ne veut pas s'arrêter là. Il espère atteindre en Chine, d'ici à cinq ans, la barre du milliard de consommateurs, ce qui représente les deux tiers de la population totale chinoise (1,4 milliard d'habitants). En 2036, l'objectif du groupe est de toucher 2 milliards de consommateurs au plan mondial.

35 milliards d'euros de ventes en 24 heures

A l'occasion de la traditionnelle «Fête des célibataires» le 11 novembre dernier, qui est désormais la plus grosse journée mondiale de soldes devant le «Black Friday» américain, Alibaba a réalisé près de 35 milliards d'euros de ventes en l'espace de 24 heures. Un nouveau record pour l'entreprise basée à Hangzhou, dans l'est de la Chine. En effet, son chiffre d'affaires a été en progression de 26 % par rapport à l'an dernier.

Encore plus iréel, au cours de cette opération promotionnelle, il n'a fallu que 68 secondes à Alibaba pour enregistrer son premier milliard de dollars de transactions. Egalement un record, car il avait fallu 85 secondes en 2018.

436 milliards d'euros de valorisation à Wall Street

A Wall Street, la valorisation d'Alibaba atteint environ 480 milliards de dollars (436 milliards d'euros). Ce qui en fait l'entreprise chinoise la plus fortement valorisée, devant ses grands concurrents du web chinois, appelés les BATX (Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi), équivalents des GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) aux Etats-Unis.

Sur le plan mondial, Alibaba a aujourd'hui l'une des dix plus grosses capitalisations de la planète, derrière notamment les GAFA. Amazon, rival américain d'Alibaba dans le e-commerce, a par exemple une valorisation supérieure de 80 % à celle du géant chinois (870 milliards de dollars, soit 788 milliards d'euros).

103.000 salariés dans le monde

Aujourd'hui, Alibaba emploie environ 103.000 salariés en Chine et dans le monde. Un chiffre qui a explosé ces dernières années, puisque la firme n'avait que 20.000 salariés au début des années 2010. Le résultat d'un stratégie axée sur la volonté de s'implanter à l'international. Par exemple, en 2016, Alibaba a mis la main sur la plate-forme de commerce électronique Lazada, basée à Singapour.

Ces 103.000 salariés sont à mettre en comparaison avec les 18 employés de l'entreprise à ses débuts, en 1999, ce que rappelle souvent son fondateur, Jack Ma, 55 ans, qui a pris sa retraite en septembre pour se consacrer à des projets philanthropiques.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles