Japon : un homme arrêté pour avoir appelé 24.000 fois son service client

L'individu estimait que la société n'avait pas respecté son contrat.[© MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Un retraité japonais a été interpellé après avoir appelé environ 24.000 fois en deux ans le service client de son opérateur téléphonique, au motif que cette société n'aurait pas respecté son contrat.

Cet homme de 71 ans a été placé en garde à vue la semaine dernière après avoir effectué plus de 400 appels en une semaine auprès d'un service clientèle de l'opérateur téléphonique KDDI, a expliqué un porte-parole de la police de Tokyo.

«Il voulait que des salariés de KDDI viennent chez lui s'excuser d'avoir violé son contrat. Il raccrochait aussi souvent juste après avoir composé le numéro», a détaillé ce porte-parole. L'homme a été arrêté pour délit d'«entrave» à une activité commerciale normale, toujours selon ce porte-parole.

Un harcèlement de longue date

Selon des médias locaux, son harcèlement téléphonique durait depuis deux ans, pour un total de quelques 24.000 appels depuis des cabines publiques, pour exprimer son mécontentement et insulter ses interlocuteurs au bout du fil.

Les services client par téléphone sont extrêmement répandus au Japon. Beaucoup de ces numéros sont gratuits et les temps d'attente généralement courts, ce qui peut favoriser des abus.

À suivre aussi

70 % des écoliers estiment que les toilettes sentent souvent mauvais.
Santé 8 enfants sur 10 se retiennent d'aller aux toilettes à l'école
Justice Harcèlement scolaire : une enseignante placée en garde à vue après le suicide d'une élève
Témoignage de David, victime de harcèlement scolaire
Société Une victime de harcèlement scolaire témoigne

Ailleurs sur le web

Derniers articles