Les plus grosses gaffes et moments bizarres de Joe Biden

Joe Biden est souvent moqué pour son côté gaffeur Joe Biden est souvent moqué pour son côté gaffeur[WILLIAM WEST / AFP]

Se présenter comme candidat à l'élection présidentielle pour 2020 aux Etats-Unis, c'est également voir son passé examiné attentivement, avec des images d'archives qui peuvent se retourner contre vous. C'est le cas de Joe Biden, habitué des moments bizarres face aux caméras. «Je suis une machine à gaffe», a-t-il lui-même avoué en décembre 2018.

«C'est p***** d'important»

Les vidéos de journalistes qui ne savent pas que leurs micros sont ouverts et sortent des phrases déplacées sont courantes. Mais elles sont plus rares lorsqu'il s'agit du vice-président de Barack Obama, au moment d'annoncer le vote de la loi la plus importante de son mandat, à savoir l'Obamacare.

Avant de lui laisser la parole, Joe Biden lâche dans l'oreille du président un «c'est p***** d'important» suffisamment fort pour être capté par les micros. La phrase est devenue mythique, et même Barack Obama y fera référence au moment de lui donner la médaille présidentielle de la Liberté en 2017. 

La remarque déplacée à un paraplégique 

La phrase pourrait ressembler à une mauvaise blague, mais en pleine campagne pour Barack Obama en 2008, Joe Biden a bien demandé à un paraplégique de se lever. Voulant rendre hommage à Chuck Graham, sénateur du Missouri, et handicapé depuis l'âge de 16 ans suite à un accident de voiture, Joe Biden lui demande de se tenir debout afin que tout le monde puisse l'applaudir. Se rendant rapidement compte de sa bourde, il embraye : «qu'est-ce que je raconte... Vous savez quoi, tout le monde va se lever pour vous». La standing ovation qui a suivi n'a pas dissipé pour autant le malaise. 

Un candidat trop tactile

C'est le principal reproche qui est fait à Joe Biden. S'il n'a jamais été accusé d'agression sexuelle, son comportement étrange a rendu certaines situations inconfortables pour certaines femmes. L'exemple le plus connu est survenu en 2015. Alors que le secrétaire à la Défense Ashton Carter prononçait un discours, Joe Biden se tenait en retrait avec la femme de celui-ci. Après l'avoir tenu par les épaules, il lui a reniflé les cheveux. Des années plus tard, Stéphanie Carter a assuré que cela ne l'avait pas dérangé, mais ce n'est pas le cas d'autres femmes. 

Avant même que Biden ne se présente officiellement pour la présidentielle de 2020, deux femmes lui ont reproché son comportement. L'homme s'est excusé, et a assuré qu'il ferait de son mieux pour ne plus reproduire ce genre d'attitude. Cela lui a cependant valu le surnom de «Creepy Joe Biden» donné par Donald Trump (Joe Biden l'Inquiétant en français).

«J'aime que les enfants sautent sur mes genoux»

La scène est notamment reprise depuis le début de la campagne par les soutiens de Donald Trump pour tenter de discréditer le candidat Biden. En 2017, l'homme né dans le Delaware prononçait un discours alors qu'une nouvelle piscine de l'Etat allait porter son nom. Seulement, au milieu de sa prise de parole, Joe Biden raconte une anecdote bizarre sur ses jambes poilues que des enfants lui touchaient quand il était maître nageur dans sa jeunesse, ou encore qu'il aime les enfants qui sautent sur ses genoux. Un passage plutôt irréel.

Accusations de racisme

«Vous avez le premier Afro-américain bien articulé, intelligent, propre et qui est beau à regarder. Vous avez une histoire». Cette phrase est prononcée par Joe Biden en 2007, alors que Barack Obama est encore un adversaire puisque les deux hommes briguent l'investiture démocrate avant l'élection de 2008. Le futur vice-président s'était ensuite excusé assurant qu'il ne voulait pas dire qu'il était propre, mais qu'il avait des idées neuves (fresh signifie frais en anglais, et clean propre. Les deux mots peuvent être proches), mais les accusations de racisme ne se sont pas estompés pour autant.

En 2019, il a par exemple déclaré en meeting : «les enfants pauvres sont aussi intelligents et talentueux que les enfants blancs». Une nouvelle gaffe qui peut jouer dans la course à l'investiture.

Il mort la main de sa femme en plein meeting

Outre les moments d'absence ou les phrases qui sont à la limite entre la controverse et son côté maladroit, Joe Biden collectionne également les moments purement étranges. Alors qu'il était en campagne dans l'Iowa le 30 novembre 2019, le candidat a mordu la main de sa femme, qui prononçait un discours. La photo a rapidement fait le tour des réseaux sociaux, tout le monde se demandant ce qui lui était passé par la tête. Après la mise en ligne de la vidéo, remettant dans le contexte ce moment, l'on comprend qu'il a simplement voulu faire une blague à sa femme en faignant l'effarement face aux grands gestes de celle-ci. Ce qui n'enlève pas pour autant toute la bizarrerie de l'acte. 

À suivre aussi

Insolite Vidéo : un chien surpris en train de danser sur une musique reggaeton
Bad buzz Quand Donald Trump s'identifie à Thanos... le super-vilain de Marvel
Le texte indique que le directeur du renseignement national (DNI) devra présenter dans les trente jours une décision formelle sur la personne responsable.
Etats-Unis Assassinat de Jamal Khashoggi : le Renseignement américain a un mois pour nommer les responsables

Ailleurs sur le web

Derniers articles