Russie : un homme installe une fausse frontière et fait payer des migrants pour la franchir

Le faux passeur risque lui jusqu'à six ans de prison pour «fraude». Le faux passeur risque lui jusqu'à six ans de prison pour «fraude». [POPPE, CORNELIUS / NTB SCANPIX / AFP]

En Russie, un homme a été interpellé dans la région de Vyborg (nord-est). Il est soupçonné d'avoir fait passer des migrants par une fausse frontière contre plusieurs dizaines de milliers d'euros.

Le stratagème a été dévoilé le 28 novembre dernier : ce jour-là, la police de Saint-Pétersbourg ont arrêté quatre migrants originaires d'Asie du Sud qui tentaient de se pénétrer dans l'Union européenne. Leur passeur a été interpellé un peu plus loin.

10.000 euros pour passer une fausse frontière

Il s'est avéré que ce dernier avait en fait érigé une fausse frontière à plus de 25 kilomètres de la Finlande et avait même pris soin d'y construire des postes frontières. Il avait pour habitude de conduire les migrants dans les chemins de campagne et en forêt, les abandonnant ensuite avec un bateau pneumatique entre les mains.

Le faux passeur originaire d'Asie centrale aurait demandé plus de 10.000 euros à chaque migrant pour ce voyage.

Le 4 décembre dernier, les quatre migrants ont été condamnés par le tribunal de Saint-Pétersbourg à payer des amendes. Ils seront également expulsés du sol russe. Le faux passeur risque lui jusqu'à six ans de prison pour «fraude».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles