Les éruptions volcaniques les plus meurtrières depuis 25 ans

Une éruption volcanique a fait plusieurs morts en Nouvelle-Zélande. Une éruption volcanique a fait plusieurs morts en Nouvelle-Zélande. [Handout / Michael Schade / AFP]

L'éruption volcanique de White Island, en Nouvelle-Zélande, a fait au moins cinq morts depuis lundi. Voici un rappel des éruptions les plus meurtrières dans le monde depuis un quart de siècle.

Située sur la Ceinture de feu du Pacifique, la Nouvelle-Zélande est à la limite des plaques tectoniques australienne et du Pacifique. L'île enregistre jusqu'à 15.000 secousses par an et connait une forte activité volcanique. 

En 1953, l'effondrement de débris de lave du mont Ruapehu, sur l'île du Nord, avait fait dérailler un train, causant la mort de 151 personnes.

2018 : Indonésie

Le 22 décembre, l'éruption du volcan indonésien Anak Krakatoa provoque son effondrement partiel dans le détroit de la Sonde. Plus de 150 millions de m3 de rochers et de cendres tombent dans l'océan, provoquant un raz-de-marée sur les rivages entre Sumatra et Java. Plus de 420 personnes sont tuées, 7.200 blessées. 

000_1bt2kv_5dee61f955849.jpg

2018 : Guatemala

Le 3 juin le volcan de Fuego, à 35 km au sud-est de la capitale guatémaltèque, entre en éruption et déclenche des avalanches de lave et de cendres ardentes sur plusieurs communes. Cette nuée ardente - un phénomène semblable à celui qui a détruit Pompéi (sud de l'Italie) en 79 av. JC - rase le village de San Miguel Los Lotes, faisant plus de 200 morts.

2014 : Japon

Le volcan Ontake (3.067 mètres d'altitude au centre du pays) se réveille le 27 septembre, projetant d'épais nuages de fumée, de cendres et de pierres. Une soixantaine de randonneurs sont tués.

Cette catastrophe est la pire de ce type dans l'archipel depuis la fin de la guerre. En 1991, l'éruption du mont Unzen avait fait 43 morts, dont les volcanologues français Maurice et Katia Krafft et le chercheur américain Harry Glicken.

000_hkg10103971_5dee627f28467.jpg

2014 : Indonésie

Sur l'île de Sumatra (ouest), au moins 16 personnes meurent dans une spectaculaire éruption début février du volcan Sinabung qui s'était réveillé cinq mois plus tôt après 400 ans de sommeil. En mai 2016, des villages sont ensevelis après une nouvelle éruption faisant au moins sept morts.

2010 : Indonésie

L'éruption en octobre du Merapi (près de 2.900 m d'altitude) fait plus de 300 morts et entraîne le déplacement de 280.000 personnes. C'est la plus forte éruption depuis 1872 de ce volcan situé dans une région très peuplée au centre de l'île de Java, même si celle de 1930 avait été plus meurtrière (1.300 morts). En 1994, une autre éruption avait fait 60 morts.

000_del423914_5dee637805a2d.jpg

2002 : RD Congo

Le Nyiragongo, sur les hauteurs de Goma, à plus de 3.000 m, entre en éruption mi-janvier, faisant plus d'une centaine de morts. L'éruption la plus meurtrière - plus de 600 morts - avait eu lieu en 1977.

1999 : Pérou

A 800 km au nord-est de Lima, une éruption volcanique en novembre fait au moins 34 disparus.

1997 : Montserrat

En juin, l'éruption de La Soufrière sur l'île britannique de Montserrat (Petites Antilles) fait 20 morts. Plymouth, la capitale qui a été évacuée, est rayée de la carte.

1995 : Philippines

L'effondrement, en septembre, du cratère du volcan Parker, dans le sud de l'île de Mindanao, fait 70 morts et 30 disparus. Quatre ans auparavant, le réveil du Pinatubo (80 km au nord de Manille) avait tué plus de 800 personnes.

000_apw2002060353372_5dee641aad583.jpg

La plus célèbre éruption volcanique de l'histoire est celle du Vésuve, dans le sud de l'actuelle Italie, qui a détruit Pompéi et Herculanum en 79 après JC.

L'explosion du volcan Krakatoa en Indonésie, en 1883 (36.000 morts), est considérée comme la plus importante jamais observée: le jet de cendres et fumée, jusqu'à 20.000 mètres d'altitude, plonge la région dans une nuit totale. L'éruption a provoqué un tsunami dont les vagues ont fait le tour du monde. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles