Espagne : chaque lundi, cet avion tourne en rond pendant 20 minutes en attendant l'ouverture de l'aéroport

Malgré l'impact environnemental, la compagnie aérienne Ryanair n'a pas l'intention de modifier les horaires de l'appareil en question. Malgré l'impact environnemental, la compagnie aérienne Ryanair n'a pas l'intention de modifier les horaires de l'appareil en question. [PASCAL PAVANI / AFP]

Une situation totalement absurde. Depuis fin octobre, chaque lundi, le même avion tourne en rond pendant vingt minutes au-dessus de Santander en Espagne, avant d'atterrir. La faute à ses horaires, qui le font arriver avant l'ouverture de l'aéroport.

Cet apparail de la compagnie Ryanair part tous les lundis à 6h10 de Barcelone, et est censé arriver à Santander, dans le nord du pays, 90 minutes plus tard, soit à 7h40, raconte L'Indépendant, reprenant une information du quotidien local El Diario Montanes. Problème, il met à chaque fois beaucoup moins de temps que prévu, et entame son survol de l'aéroport de la capitale de la région de Cantabrie dès 7h10. 

A cette heure-là, ce dernier n'est pas encore ouvert. Les premiers agents au sol et contrôleurs aériens n'arrivent en effet qu'à 7h30, la tour de contrôle est vide. Résultat, pendant vingt minutes, l'avion tourne au-dessus de la ville, le temps que l'aéroport ouvre ses portes.

1.000 litres de kérosène consommés inutilement

Une histoire ubuesque, qui n'est pas neutre pour l'environnement. En effet, selon L'Indépendant, chaque survol inutile consomme la bagatelle de 1.000 litres de kérosène, et émet plus de 2 tonnes de CO2. Ce qui est plutôt embarassant pour l'Espagne, qui accueille depuis le début du mois la COP25 à Madrid.

Mais la compagnie aérienne irlandaise Ryanair, interrogée par El Diario Montanes, n'a pas l'intention de modifier les horaires de l'appareil en question. Cité par la presse espagnole, Manuel Diego Muriedas, membre de l'Association des amis de l'aéroport de Santander, explique en effet que, dans la foulée de ce vol, ce même avion assure des liaisons avec Barcelone, Milan, Valladolid et Séville, ce qui rend difficile le report du premier vol de la journée. 

Mais ce lundi 9 décembre, un effort a tout de même été fait, a noté l'association. L'avion a réduit sa vitesse de 690 km/h à 620 km/h, et est arrivé à Santander à 7h31, après avoir fait un seul «tour supplémentaire» avant d'atterrir. 

À suivre aussi

Transports Grève : TGV, RER, métro, bus... Les prévisions de trafic pour ce jeudi 16 janvier
La galère continue dans les transports, malgré les améliorations annoncées.
transports en commun Grève contre la réforme des retraites : l'«amélioration dans les transports en commun», mythe ou réalité ?
Photo prise ce lundi 9 décembre 2019, dans le métro parisien.
Transports Grève : le passe Navigo remboursé pour «un mois», a annoncé Valérie Pécresse

Ailleurs sur le web

Derniers articles