Un ancien hôpital psychiatrique pourrait devenir un hôtel de luxe

Le célèbre asile psychiatrique de Broadmoor pourrait être vendu pour devenir un hôtel de luxe. (photo d'illustration) Le célèbre asile psychiatrique de Broadmoor pourrait être vendu pour devenir un hôtel de luxe. (photo d'illustration) [JOEL SAGET / AFP]

Le tristement célèbre asile de Broadmoor, qui abritait autrefois des tueurs comme Charles Bronson, souvent cité dans la presse comme le prisonnier le plus violent de Grande-Bretagne, et Peter Sutcliffe, surnommé L'Éventreur du Yorkshire, pourrait être vendu pour devenir un hôtel de luxe.

Le bâtiment est la propriété du West London NHS Trust, qui va examiner des offres de chaînes d'hôtels de luxe pour l'aile victorienne de l'établissement psychiatrique.

Plusieurs millions de livres seront consacrées à un nouvel hôpital dans le parc. Le bâtiment de 150 ans en briques rouges est actuellement vide après que les patients ont été transférés dans le nouveau centre de haute sécurité de Broadmoor à Crowthorne, dans le Berkshire, avant Noël, rapporte le Daily Mail.

Si l'offre est acceptée, cela signifie que les clients seront dans les chambres occupées par certains des criminels notoires de Grande-Bretagne, tels que Charles Bronson et le gangster Ronnie Kray.

Des sources ont affirmé au Sunday Telegraph que les clients de l'hôtel ne seraient pas rebutés par la proximité du nouvel hôpital, qui traite les patients souffrant de graves problèmes de santé mentale.

Les locaux habitués

L'une de ces sources a déclaré au journal : «Après tout, les gens vivent près de Broadmoor depuis des décennies. Des dispositions de sécurité strictes sont en place. Pour la plupart des gens vivant autour, l'hôpital n'a vraiment pas beaucoup d'effet sur leur vie. Il se trouve que c'est là. Il n'y a aucun moyen qu'une grande chaîne comme Premier Inn achète le bâtiment si elle pense que les clients sont en danger.»

L'ancien hôpital a été déclaré «totalement impropre à l'usage» par la Care Quality Commission en 2009.

Un porte-parole du West London NHS Trust a déclaré au journal que «l'argent récolté de la vente contribuera au coût du nouvel hôpital».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles