Le cratère formé par l'impact de l'une des plus grosses météorites a été découvert

Une météore entrant dans l'atmosphère terrestre (illustration). [HO / COURTESY OF JMA & JAXA / AFP]

Il avait été formé il y a 800.000 ans. Des scientifiques ont localisé le cratère formé par l'impact de l'une des plus grosses météorites à jamais avoir frappé la Terre, selon une étude publiée dans le journal «Proceedings of the National Academy of Sciences».

Des débris de la météorite auraient été dispersés au moment de l'impact sur pas moins de 10% de la surface de la planète. Des fragments de roche fondue, notamment, ont ainsi été trouvés en Asie, en Australie ou encore en Antarctique. Ces débris ont permis de dater l'impact et de déduire approximativement la zone dans laquelle il avait eu lieu, mais la localisation précise du cratère restait introuvable depuis près d'un siècle.

«Il y a eu beaucoup, beaucoup de tentatives pour trouer la zone d'impact et de nombreuses hypothèses, allant du Cambodge au Laos au Sud de la Chine, ou encore l'Est de la Thaïlande ou le large du Vietnam», a expliqué Kerry Sieh, l'une des responsable de l'étude. 

Un cratère sous-terrain

Et selon cette dernière, c'est parce que le cratère a été enterré que l'on ne l'avait pas trouvé jusqu'à présent. La scientifique a expliqué qu'elle et ses équipes, après avoir tracé les débris de météorite, ont commencé par étudier trois sites d'impact anciens au Cambodge, au centre du Laos et dans le Sud de la Chine. Mais chacun de ces cratères était beaucoup plus ancien que celui recherché.

Les scientifiques ont finalement trouvé, dans le Sud du Laos, de la lave refroidie dont la datation correspondait à l'impact de la météorite. Et la chimie des roches entre cette lave et les fragments de roche fondue déja trouvés correspondait.

Les scientifiques ont ensuite mesuré les champs gravitationnels dans la zone, et ont pu repérer sous le sol une vaste zone équivalent aux dimensions de la météorite. Ils ont donc pu en conclure que le cratère avait été recouvert par la lave, et était ainsi resté introuvable.

De nouvelles mesures doivent encore être menées pour confirmer cette hypothèse.

À suivre aussi

Science Espace : l'origine d'un mystérieux signal radio localisée dans une galaxie proche de la nôtre
Science Lutte contre les AVC, dépollution des océans... Xenobot, le premier robot vivant, a été créé grâce à des cellules de grenouilles
Science Une matière plus ancienne que le Soleil découverte dans une météorite

Ailleurs sur le web

Derniers articles