Concert : la classe underground des Dandy Warhols

Les Dandy Warhols, en 2012[Aurélien Guichard, Wikimedia]

Psychédéliques et vintage, les Dandy Warhols seront ce samedi en concert à Paris.

 

Depuis la fin des années 1990 et leur accès à la gloire, les Dandys n’ont pas renouvelé leurs accords. Ils enchaînent les boucles joyeuses construites sur les mêmes notes, quoi que mixées dans tous les sens et décorées de sonorités farfelues.

Les Warhols ont piqué au célèbre chantre du pop art une partie de son nom et des couleurs acidulées. Comme dans ses sérigraphies, leur pop semble ­reproduire encore et encore le même morceau sur des années de variations et de maturation. Autre point commun, leur musique fraye avec l’underground, le milieu des ­Velvet dans lequel les Dandy Warhols ont trempé leurs guitares.

La voix se noie dans le grondement des synthés lunaires, comme un écho assourdi. Agrémentée du carillon des tambourins, et mixée comme si aucun élément ne devait dépasser les autres. Une fusion psychédélique jouissive, qui dépoussière les années 1970 et recolore une pop naïve mais jamais godiche. Ils présenteront demain les nouveaux morceaux d’un album à venir cette année.

The Dandy Warhols, samedi 14 mars au Trianon (18e).

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles