Renaud en cinq chansons

Dans "Laisse béton", Renaud jouait le loubar. Image qui restera collée à sa peau.[Capture d'écran Youtube]

Samedi le Parisien a annoncé que le chanteur et compositeur français Renaud, était en train de préparer un nouvel album. Un disque qui devrait être enregistré cet été.

Six ans qu’il n’avait plus sorti de nouvel album. Neuf ans qu’il n’avait plus offert aux Français un disque de chansons originales -"Rouge sang", 2006. Renaud sait se faire attendre, mais cela ne devrait plus être long. Selon le Parisien, l’artiste français préparerait un album de quatorze titres, information tenue du chanteur lui-même ; il devrait l’enregistrer durant l’été 2015

Au cours de sa longue carrière, commencée en 1975 avec la sortie de son premier 33 tours, l’homme au près de 20 millions d’albums vendus a enchainé les tubes. Retour sur quelques titres mythiques du Parisien.

Le plus fondateur : Amoureux de Paname (1975)

Titre principal de l’album éponyme – le premier de l’artiste -, "Amoureux de Paname" n’est pas la chanson la plus connue de Renaud mais l’une de ses premières. On y découvre un jeune homme aux cheveux longs qui crie son amour pour Paris, dont il est originaire. Plus généralement, c’est tout l’album qui renvoie cette image de titi parisien un peu bohème qu'il tendra à changer par la suite.

Le plus loubar : Laisse béton (1977)

Une métamorphose qui s'opère dès le deuxième album où Renaud Séchan adopte un style plus rock où les blousons de cuir noir ont remplacé les chemisettes blanches. Ces nouveaux titres, dont l’incontournable "Laisse Béton", forgent l’identité loubar de l’artiste.

Le plus personnel : Morgane de toi (1983)

Depuis la sortie de son premier disque, Renaud a fait du chemin.  Huit ans et quatre albums plus tard, il sort "Morgane de toi". Dans la chanson éponyme, une ode à sa fille Lolita, on découvre l’artiste sous un nouveau jour. Beaucoup plus doux mais surtout plus émouvant.

Le plus voyageur : Dès que le vent soufflera (1983)

Tirée de l’album "Morgane de toi" - le sixième du Parisien-, la chanson "Dès que le vent soufflera" montre un Renaud voyageur. Une façon d’évoquer son périple en mer avec femme et enfant réalisé entre septembre 1982 et mars 1983.

Le plus apprécié : Mistral Gagnant (1985)

Si on ne devait retenir qu’un seul titre de Renaud, ce serait probablement celui-ci. Les Français ne s’y sont pas trompés et ont désigné en mai dernier, "Mistral Gagnant" comme leur chanson préférée. Une musique douce-amère qui évoque le temps qui passe.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles