Les Magic System chantent l'Afrique

Le quatuor reprend douze titres sur l'album Radio Afrika.

A eux quatre, ils forment une machine à tubes. Les Ivoiriens de Magic System reviennent avec un nouvel opus, Radio Afrika, hommage à leur continent.

 

On se souvient encore de Premier Gaou, succès inaugural sorti en 2002, de Bouger bouger ou de Même pas fatigué. Pour leur huitième album, Radio Afrika, les membres de Magic System – A’Salfo, Goudé, Tino et Manadja – ont souhaité revisiter les titres des artistes africains qui les ont inspirés comme Sweet Fanta Diallo d’Alpha Blondy.

"C’est le premier qui a osé dire aux jeunes Ivoiriens qu’il était temps de prendre la parole, que l’on pouvait changer les choses. Depuis, il est devenu un grand frère", explique le groupe. Les fans pourront redécouvrir les versions de Sodade de Cesaria Evora, de Nous pas bouger de Salif Keita ou de l’emblématique Asimbonanga de Johnny Clegg, chanson écrite en 1987 en l’honneur de Nelson Mandela, qui a connu l’emprisonnement pendant vingt-sept ans. Un hommage qui se veut festif pour passer un été radieux avec Magic System.

 

Radio Afrika, Magic System (Parlophone).

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles