Le nouvel album rayonnant de Beirut

Le groupe américain Beirut revient avec un nouvel album. [Drew Reynolds]

Après des années de silence, Beirut sort un nouvel album très réussi baptisé "No no no". On y retrouve tous les éléments qui ont fait le succès du groupe américain.

 

Divorce, dépression, hôpital psychiatrique… La communication qui entoure la sortie du dernier album de Beirut n’est pas franchement réjouissante pour son leader, Zach Condon. Victime d’un burn-out, ce dernier aurait ramé pour retrouver l’inspiration et l’envie de créer.

Et pourtant, "No no no" est un album plein de lumière, savoureux à plusieurs égards. Il y a cette incomparable pop-folk qu’on retrouve avec plaisir, toujours teintée d’une envoutante mélancolie. Elle est cette fois dénuée des arrangements électro qui avait fait la marque du dernier album (The Rip Tide).

Côté instrument, c’est une vraie fanfare : aux classiques clavier/guitare/batterie s’ajoute la signature du groupe groupe : des cuivres. Ce sont eux qui apportent un côté désuet et nostalgique aux chansons. Et puis il y a des surprises : c’est un tam-tam africain qui ouvre un morceau, un ukulélé  qui débarque au milieu d’un autre…

Enregistré en quinze jours dans un studio New-Yorkais, No No No recèle enfin de très belles mélodies. Certains titres donnent la pêche avec leurs intro dignes de génériques de jeux télé (Gibraltar, No No No, Perth). Mais dans l’ensemble, tous ces airs risquent de tourner dans les têtes quelques temps.

 

No no no, Beirut, Sortie le 11 septembre (4AD). En concert le  22 septembre au Zénith de Paris.

Vous aimerez aussi

musique Monty Alexander à la Seine musicale le 23 novembre
Laura Smet et David Hallyday
Héritage Laura Smet et David Hallyday veulent faire geler les royalties sur les albums de Johnny
musique Orelsan annonce la sortie d'un nouvel album

Ailleurs sur le web

Derniers articles