Islande : la présence d'«elfes» contraint les autorités à refaire une route

En Islande, lorsque l’on bâtit une route, on dérange forcément les elfes, créatures légendaires locales que des centaines de personnes assurent avoir vus.[CC / MonicaVolpin / Pixabay]

En Islande, on prête aux elfes de surprenants pouvoirs. Une entreprise de travaux publics a expliqué le plus sérieusement du monde comment elle s’était résolu à déterrer un rocher sur un chantier pour calmer la colère d'elfes dont elle avait été dérangé l'habitat.

Le plus surprenant, c’est que ce genre d’histoire est presque banal en Islande. Il est convenu sur cette île que lorsque l’on bâtit une route, on dérange forcément les elfes, créatures légendaires locales que des centaines de personnes assurent avoir vus et qu'ils décrivent comme muets, normalement pacifiques et d'une apparence proche de celle des hommes, quoique plus petits.

A lire aussi : Un moteur de recherche russe traduit la langue elfique du Seigneur des anneaux

Si elles sont dérangées, ces créatures se vengent en déclenchant une série d'avaries. Il n'y a alors qu'à restaurer les lieux pour retrouver un semblant de tranquilité. Sveinn Zophoniasson, de l'entreprise Bass, en a afit l'expérience. Il a raconté au quotidien Morgunbladid une suite invraisemblable de mésaventures advenues à Siglufjördur, dans le nord de l’île, à un endroit où l'Alfkonusteinn, littéralement le «rocher de la dame elfe», avait été recouvert de tonnes de déblai en août 2015 par des cantonniers pour créer une route.

Rencensé comme un lieu sacré

Depuis, la route a été inondée et les pépins se sont enchaînés. Après un glissement de terrain, un homme venu constater les dégâts s'est blessé. Une pelleteuse est tombée en panne et un journaliste venu filmer les lieux est tombé dans une mare de boue a failli perdre la vie. «Personne n'avait pensé au rocher», pourtant connu dans la mémoire locale et rencensé en 2012 comme un lieu sacré, a raconté Sveinn Zophoniasson. Il a donc été décidé de le déterrer...tout simplement.

islande.jpg

D'autres chantiers en Islande ont dû composer avec les elfes. Un rocher près de Reykjavik est par exemple resté célèbre car en 1971, après une multitude de problèmes lors de la construction d'une nationale. Les autorités avaient négocié, via un médium, que les elfes le quittent pendant une semaine afin qu'il soit déplacé. Plus récemment un chantier avait été retardé en justice... par des défenseurs d'elfes. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles