Le jour où le palais du Louvre est devenu un musée

["Hubert Robert - Projet d'aménagement de la Grande Galerie du Louvre (1796)" by MOSSOT - Own work. Licensed under CC BY-SA 3.0 v]

10 août 1793. Désertés depuis plus d’un siècle par le roi de France et sa cour, les bâtiments du palais du Louvre sont désormais occupés par une partie des collections royales comme la grande ­galerie qui accueille les sculptures antiques.

 

Dès la fin du XVIIe siècle, les salons organisés par l’Académie royale de peinture et de sculpture, qui s’est installée dans les murs après le ­départ de Louis XIV pour Versailles, attirent une foule de visiteurs. Une vocation artistique qui ne fait plus de doute, lorsque le 10 août 1793, l’édifice royal devient un musée et ouvre ses portes sous le nom de Museum central des Arts.

Placé sous l’autorité du ministre de l’Intérieur, il est administré par les peintres Hubert Robert, Fragonard, Vincent, le sculpteur Pajou et l’architecte de Wailly. L’entrée est gratuite. Ses collections, réparties en trois ­départements, celui des tableaux, celui des sculptures antiques et celui des dessins, sont ouverts en priorité aux artistes et au public en fin de semaine.

 

Des acquisitions à chaque époque

D’année en année, le musée s’étend et les collections envahissent peu à peu l’ensemble des salles : marbres, antiquités égyptiennes, vases étrusques, objets médiévaux, pièces archéologiques…

A chaque époque son lot d’acquisitions et de réaménagements. Et selon le pouvoir politique en place et l’autorité à sa tête, l’institution passe d’un statut à l’autre. Quant à l’appellation de musée du Louvre, elle apparaît en 1848.

Mais ce qui est aujourd’hui l’un des plus grands musées existant n’a réellement pris sa forme actuelle qu’à partir de 1981, sous l’impulsion du président de la République, François Mitterrand, à l’origine du Grand Louvre. L’amélioration des installations et une meilleure présentation des collections sont au cœur du projet qui prévoit que l’ensemble des bâtiments sera dévolu au musée.

Conserver, protéger, restaurer, pour le compte de l’Etat et présenter au public les œuvres qui font partie des collections inscrites sur les inventaires, telles sont les missions officiellement définies. Symbole de la modernisation en cours, la pyramide de verre est inaugurée le 30 mars 1989, avant de nouveaux aménagements dont l’ouverture du département des arts de l’islam, dernier aménagement en date. Avec ses 9,5 millions de visiteurs en 2013, le Louvre est le musée le plus visité au monde.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles