"Babe" : des chaussures en chair et en poils

Une étonnante paire de chaussure en chair et en cheveux [Zhu Tian - Babe 2013 - Rubber Human Hair Pigment - Courtesy of the artist]

Marcher à poil dans la rue. Le rêve des naturistes ou le fantasme des exhibitionnistes seront peut-être bientôt possibles au sens propre du terme. Cette oeuvre troublante de l'artiste Tian Zhu semble ouvrir la voie.

 

Des stilettos velues en chair humaine. L'oeuvre de Tian Zhu réalisée en 2013 pour le 25e anniversaire du magazine Elle a de quoi déranger. Baptisée "Babe", elle peut faire référence à ces jeunes femmes à la plastique sublime qui peuplent les magazines en papier glacé. Mais aussi le fameux petit cochon qui voulait devenir berger.

Et c'est sans doute l'effet que l'artiste a voulu produire au travers de cette réflexion sur les talons aiguilles. Sont-ils sexy en soi ? Ou bien font-ils fantasmer parce qu'on les dit sexy ?

 

Réalisme troublant

Tian Zhu a donc travaillé sur un latex présentant la texture de la chair humaine, qu'elle a pu teindre à l'aide de colorants ad hoc avant de l'entremêler de cheveux humain. En résulte d'étonnantes chaussures, au réalisme saisissant.

Si l'objectif de la plasticienne était de "déconstruire le stéréotype de féminité associé aux talons aiguilles", l'effet est sans doute réussi car ces stilettos ont sans doute de quoi tempérer les ardeurs des plus fétichistes.

 

 

 

Artiste prometteuse

Au-delà de cette démarche, Tian Zhu entend laisser chacun libre de ses interprétations. Certains ne manqueront pas de voir ainsi dans ces chaussures une dénonciation des procédés de fabrication habituels. De nombreux souliers sont en effet fabriqués en cuir, c'est à dire en peau animale.

Tian Zhu fait partie des 40 nouveaux artistes sélectionnés dans l'édition 2015 du Catlin Guide qui recense les artistes britanniques les plus prometteurs et qui sera présenté à la foire de Londres du 21 au 25 janvier.

Née en Chine, Tian Zhu est arrivée au Royaume-Uni en 2002 et a été récemment diplômée du Royal College of Arts. En 2014, elle a reçu le prix national de sculpture Broomhill pour ses travaux dont on peut découvrir un aperçu sur son site web.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles