Paris veut faire de ses toits un patrimoine mondial

Le succès du Perchoir (11e) a notamment motivé la volonté d'inscrire les toits de Paris à l'Unesco. Le succès du Perchoir (11e) a notamment motivé la volonté d'inscrire les toits de Paris à l'Unesco. [Aude Boissaye / Le perchoir]

Les toits de Paris pourraient être inscrits au patrimoine mondial. La capitale doit en effet officiellement déposer une candidature en ce sens ce jeudi au siège de l’Unesco (7e).

 

Le projet, voté en octobre dernier par le Conseil de Paris, vise à valoriser les hauteurs de la ville pour en faire une véritable attraction touristique. Il s’agit en effet d’un patrimoine "sous-exploité" car assez difficile à observer, d’après Delphine Bürkli (UMP), la maire du 9e à l’origine de la proposition.

 
L’intérêt de classer les toits de la capitale permettrait selon elle de développer l’activité économique des bars et des restaurants en "rooftops". Situés sur les sommets de certains immeubles, ceux-ci attirent les Parisiens et les touristes grâce à leurs vues imprenables sur les toitures, qui ont notamment inspiré les peintres Vincent Van Gogh et Nicolas de Staël ou encore le cinéaste François Truffaut
 
 
S’inspirer de quelques réussites
 
Les succès du Nüba, le bar branché au-dessus de la Cité de la mode et du design (13e), du Georges, sur le toit du Centre Pompidou (4e) ou encore du Perchoir, à Ménilmontant, ont motivé la démarche de la municipalité. Pour l’instant, l’unique site parisien inscrit au patrimoine mondial demeure les rives de la Seine
 
 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles