Des restes de l'écrivain espagnol Cervantès retrouvés

Fragments de bois et de métal d'objets qui auraient appartenu à Miguel de Cervantès.[HO / Sociedad de Ciencia Aranzadi / AFP]

Des restes de l'Espagnol Miguel de Cervantès, auteur de Don Quichotte, ont été découverts à Madrid.

 

Après un an de fouilles, et près de quatre cents ans après sa mort, des scientifiques espagnols ont annoncé ce mardi avoir découvert des restes de Miguel de Cervantès, le célèbre auteur espagnol à qui l'on doit Don Quichotte. Ils étaient ensevelis dans la crypte d'une église, en plein centre de Madrid.

"Après analyse de toute l'information (...), il est possible de considérer que parmi les fragments de la réduction découverte dans le sol de la crypte de l'actuelle église des Trinitaires se trouvent certains fragments appartenant à Miguel de Cervantès", a expliqué l'anthropologue Francisco Etxeberria lors d'une conférence de presse.

 

"C'est un jour très important pour l'Espagne et pour notre culture"

A l'aide de caméras infrarouges et des scanners en 3D, les scientifiques ont pu analysé un faisceau d'indices et les comparer à leurs recherches anthropologiques et archéologiques. Pour le moment, aucune analyse génétique n'a toutefois été effectuée sur ces restes. Ce qui n'empêche pas Etxeberria et son équipe d'être "convaincus" d'avoir mis la mains sur "quelque chose de Cervantès".

"C'est un jour très important pour l'Espagne et pour notre culture", s'est félicitée la maire de Madrid, Ana Botella, qui doit d'ores et déjà imaginer les nombreuses retombées touristiques et économiques. "Cervantès est le premier écrivain, et le plus important en langue espagnole", a-t-elle rappelé.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles